Vos questions

actus_img_011

Nous sommes à votre écoute

Vous recherchez plus d'informations pour bien soigner votre animal de compagnie, contactez un de nos vétérinaires experts pour être rassuré. Utilisez cet espace pour poser vos questions, notre équipe vous répondra sous quelques jours. Pour toute urgence, contactez votre vétérinaire ou un service d'urgences vétérinaires. Pour rappel, ce site n'a pas vocation à remplacer une consultation vétérinaire, ni à émettre un quelconque jugement sur d'éventuels traitements. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller. 
  • Question envoyée par Christine T. - 01/02/2013

    Bonjour, j'ai un golden retriever qui fait des crises à peut prés tous les 15 jours alors qu'il dort profondémént. Il est sous traitement antiépileptique depuis et entre les crises il a une vie tout à fait normale. De quoi peuvent venir c crises que peut on faire d'autre ? Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse0Un ajustement du traitement en termes de doses (voire de molécules) peut améliorer le contrôle de l’animal. Il faut pour cela effectuer régulièrement des contrôles sanguins et, dans certains cas, ajouter un autre médicament. Parlez-en à votre vétérinaire, il saura vous dire ce qu’il est possible de faire dans le cas précis de votre animal car même s’il y a des principes de traitement généraux, chaque cas doit être raisonné individuellement.
  • Question envoyée par Botox E. - 29/01/2013

    Mon chien fait des crises d épilepsies depuis 3 ans, il a un traitement mais chose extraordinaire (si je puis le dire ainsi), il fait toujours des crises à la pleine lune . hazard ou c'est pas le seul ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse2Les crises d’épilepsie peuvent être déclarées par des stimuli très divers (lumières, odeurs, bruits, etc.). On ne peut pas exclure le changement de lune des stimuli possibles, cependant, ce lien peut être difficile à expliquer.
  • Question envoyée par Martine N. - 27/01/2013

    Mon groenendael male de 3 ans (11.2009) a des crises depuis 01.2012. Leur fréquence va de 4 à 80 j, avec une moyenne d'une par quinzaine de jours. Il a un traitement homéopathique et le véto pense à lui prescrire un traitement antiépileptique. Détail qui le freine : nous faisons de l'agility. Ses crises se produisent toujours dans des moments de repos, il dort au calme à la maison, se réveille brusquement sentant la crise arriver : il vient se blottir contre moi, stressé, et quelques secondes plus tard il halète, bave, ses pattes se crispent, il patine sur le carrelage... Seules deux crises sont survenues (06 et 12.2012) à l'entraînement. Aucune à ce jour en concours, débutés en 10.2011. Les prises de sang n'ont rien décelé d'anormal. Y a-t-il incompatibilité entre sa maladie à soigner avec un antiépileptique et son activité d'agiliste ? Lui faire passer un scanner ou autre examen cérébral serait-il utile (diagnostic, traitement). Il est très jeune et plein de vie. Je suis très inquiète. MERCI !

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse0Un animal recevant un traitement antiépileptique, si celui-ci est bien suivi et contrôlé, peut vivre une vie quasi normale. Votre vétérinaire connaît bien ces molécules, il saura vous donner plus de détail, mais Il faudra probablement quelques semaines pour que votre animal s’adapte à son nouveau traitement. L’épilepsie primaire est diagnostiquée par exclusion (élimination des autres causes possibles) mais il n’existe pas, à ce jour, d’examen spécifique. Les examens que vous mentionnez peuvent apporter des éléments permettant d’affiner le diagnostic.
  • Question envoyée par Jacqueline - 30/12/2012

    Comment peut survenir l'épilepsie ? Est-ce génétique ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse2L'épilepsie est un syndrôme se traduisant par la succession de crises convulsives. Les convulsions sont le plus souvent des crises généralisées soudaines associant des signes cliniques multiples et impressionnants tels que la chute du chien, le pédalage, la salivation, la miction et la défécation. Les convulsions sont les signes cliniques les plus souvent rencontrés lors d'atteintes neurologiques (12% des signes cliniques neurologiques rapportés). Les convulsions peuvent avoir des origines très variées. Les convulsions sont des troubles neurologiques causés par l’activité simultanée et non contrôlée d’un nombre plus ou moins important de cellules cérébrales. Elles apparaissent sous forme de crises soudaines et intermittentes associant à des degrés variables des mouvements involontaires et désordonnés (tremblements, pédalages), des émissions de selles ou d'urine et une altération ou une perte totale de la conscience. En fonction de la localisation et du rôle des cellules cérébrales touchées, on observe des crises ayant des manifestations cliniques différentes. L’origine de ces crises est variable ; elles sont engendrées par toute situation de dysfonctionnement neuronal. Cependant l’observation d’une crise chez votre chien ne signifie pas nécessairement qu’il est épileptique. L'épilepsie se définit par la répétition de crises convulsives qui se manifestent plus ou moins fréquemment et plus ou moins longtemps dans la vie de votre animal. L’épilepsie primaire, aussi appelée épilepsie idiopathique et anciennement appelée épilepsie essentielle, se caractérise par des crises convulsives récidivantes concernant des patients sans lésion décelable de l’encéphale ni désordre métabolique et sans trouble clinique entre les crise. L'ensemble de ce site concerne ce type d'épilepsie. Par le terme "épilepsie" on entendra donc "épilepsie primaire" tout au long du site. On l’oppose à l’épilepsie secondaire qui résulte de lésions dans l’encéphale comme une tumeur, une malformation, une séquelle de trauma ou encore de processus inflammatoires, et à l'épilepsie réactionnelle qui résulte de troubles métaboliques.