Vos questions

actus_img_011

Nous sommes à votre écoute

Vous recherchez plus d'informations pour bien soigner votre animal de compagnie, contactez un de nos vétérinaires experts pour être rassuré. Utilisez cet espace pour poser vos questions, notre équipe vous répondra sous quelques jours. Pour toute urgence, contactez votre vétérinaire ou un service d'urgences vétérinaires. Pour rappel, ce site n'a pas vocation à remplacer une consultation vétérinaire, ni à émettre un quelconque jugement sur d'éventuels traitements. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller. 
  • Question envoyée par Laure M. - 13/12/2018

    Bonjour, mon chat Berlioz depuis un an maintenant se déclenche des crises.(Il a quatre ans, et il faut savoir qu'il n'en avait jamais fait avant) Je n'arrive pas à savoir en l'observant si il s'agit d'une crise épileptique ou si c'est une crise de terreur. Je vous explique. En général il dors tranquillement sur le lit, tout d'un coup il se réveille et à le regard vide comme pris de somnambulisme, ensuite il marche en rase motte et se gonfle comme si il avait peur de quelque chose qu'il cherche à fuir. Si il peut fuir il s'en va le plus loin possible dans une autre pièce de l'appartement en courant en raz motte à raz du sol. Quand il est vraiment terrorisé il peut souffler, cracher, feuler, de peur. Et en général il va se cachait sous un meuble. Ensuite épuiser il tombe sur le côté et à des "convulsions" et il a la tête en arrière comme si il manquait de souffle. Je le prend alors contre moi, je lui parle en douceur le rassurant et ensuite il s'apaise. Il reste blotti contre moi, on fait le tour de l'appartement ensemble, ensuite il le refait tout seul et la journée qui suis cette crise il me colle et me suis partout. Si je ne suis pas là il panique et m'appelle et me cherche. Il faut savoir que mon chat a été maltraité, battu et enfermer par ses anciens "propriétaires". Je l'ai récupérer chez un vétérinaire il n'avait que six mois et il allait certainement être piqué. Il faut savoir également que ces crises se sont déclencher en août 2017, il m'en a fait 3 jusqu'en Octobre 2017 puis plus rien jusqu'en Octobre 2018, et une ce matin qui a été très soft (pas de pipi et pas de miaulement de terreur), il a juste baver et s'est enfui à toutes "pattes" de la chambre. Je précise qu'il a l'air terroriser à chaque fois. Alors fait il de l'épilepsie partielle ? Est ce que ce sont des crises de terreurs ? Dois je le mettre sous traitement épileptique ? Peut il vivre sans traitement jusqu’à ses 20 ans (c'est ce que j'adorerai) si il me fait des crises une fois de temps en temps. Le reste du temps il va extrêmement bien, il est actif, il joue, il mange bien (5kg4) et il réclame à table, il fait des caprices, des câlins etc… tout ce que j'adore Il est déjà sous zylkène au quotidien car c'est un chat très anxieux à la base et très collant envers moi. Comme si il n'avait confiance qu'en moi Pouvez vous me donner une explication ? Car là je suis un peu dans le flou Merci d'avance Laure

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse1Plusieurs hypothèses sont possibles d'après les symptômes que vous décrivez, il peut s'agir d'un trouble comportemental, d'un trouble neurologique ou d'une épilepsie dont l'origine reste à déterminer. Pour en savoir plus, un examen clinique et neurologique par le vétérinaire ainsi que probablement des examens complémentaires (prises de sang, imagerie, etc.) sont nécessaires. En fonction des observations et des résultats de ces examens, le vétérinaire dégagera une piste diagnostic. Un traitement sera ensuite mis en place selon ce diagnostic (ce ne sera donc pas forcément un antiépileptique) et seulement si c'est nécessaire. Nous vous invitons donc à prendre rendez-vous dès que possible avec votre vétérinaire, afin d'éviter que la situation ne s'aggrave. L'idéal serait de filmer votre chat quand il a ce trouble pour que le vétérinaire puisse le voir aussi.
  • Question envoyée par Anaïs M. - 07/12/2018

    Mon minouchat a 12 ans, et depuis peu il fait des crises d épilepsie… Je l ai amené au véto et il a trouvé qu il avait de l hypertension. Du coup on l a mis sous traitement et il y avait un peu de résultat mais pas suffisant au bout de 3 semaines. Conclusion le véto a mis mon minouchat sous anti inflammatoire et mon chat est revenu comme avant… Le traitement était pour 8jours. Suite à la fin de son traitement mon chat refait des crises d épilepsie et a beaucoup de puces… Cela pourrait il être lié ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse1Il n'est, à notre connaissance, pas décrit d'épilepsie liée à des piqûres de puces. En revanche, certains antipuces peuvent provoquer des crises convulsives lorsqu'ils sont surdosés (le plus souvent). Prenez rendez-vous en urgence avec votre vétérinaire.
  • Question envoyée par Christelle B. - 04/12/2018

    Comment préparer une balade avec mon chien épileptique ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Avec un chien épileptique, il faut surtout faire attention au stress et à la fatigue excessive (voir notre article sur les loisirs avec un chien épileptique). En fonction de la condition physique de votre chien et de son entraînement, vous pourrez lui proposer des balades plus ou moins longues. Avant de partir randonner une journée en montagne, il sera nécessaire de lui proposer un entraînement physique adapté (promenades quotidiennes d'une heure puis de plus en plus longue, progressivement). Ralentissez le rythme et proposez des pauses si votre chien semble commencer à fatiguer. Pour mettre en place cet entraînement, prenez conseil auprès de votre vétérinaire.
  • Question envoyée par Manon C. - 03/12/2018

    Mon chat s’appel moka. Il fait des crises régulières depuis 2 ans. Il est sous traitement antiépileptique quotidien. Mais ce soir c’est différent. Il ne se remet pas de sa crise. Il tremble toujours, après 30min, et a le sens pupilles complètement dilatée. Il nous vois et nous suis du regard mais rien de plus. Je suis extrêmement inquiète…

    Réponse du vétérinaire expert :
    Selon la durée et l'intensité de la crise d'épilepsie, le post-ictal (phase de récupération après la crise) peut être plus ou moins long. Chez certains animaux, cela peut même durer plusieurs jours. Cela devrait revenir à la normale, néanmoins nous conseillons toujours de prendre contact avec le vétérinaire pour en discuter avec lui.
  • Question envoyée par Celine B. - 26/11/2018

    Bonjour,ma chatte âgé de 9ans a commencé ces 1ère crises d'épilepsie ce lundi 19 novembre. Une radio a été faite, elle a une grosse boule de poil dans l'estomac. Mais la vétérinaire pense pas que ce soit lié…j'ai des gros doutes… Elle est sous traitement + injection rectale. Ça la shoote complètement, j'ai même cru qu'elle était morte. Une crise est revenu 2h après. Quel traitement pensez vous et est ce qu'il y aurait un lien avec la boule de poil.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Le traitement mis en place dépendra de l'origine de l'épilepsie. Si votre chatte fait toujours des crises malgré le retrait de la boule de poil, il est donc nécessaire de reprendre rendez-vous avec votre vétérinaire pour investiguer sur l'origine de ces crises. Une fois le diagnostic posé, votre vétérinaire pourra vous proposer le traitement le plus adapté.
  • Question envoyée par Stéphanie L. - 16/11/2018

    Bonjour , mon chat de 13 ans fait des crise d'épilepsie depuis lundi dernier, le vétérinaire l'a mis sous traitement antiépileptique et cela commence à fonctionner, par contre nous avons remarqué qu'elle lutte pour ne pas dormir et que lorsqu'elle arrive à dormir profondément sur des temps cours(1h max) , elle est prise de tremblement léger et elle est désorienté au reveil. Est ce que le fait de dormir peut provoquer les crise et si oui quels solution peut être apporté dans ce cas ? Merci pour votre site plein d'information il nous aident beaucoup à apprivoiser tous ça.

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse1Les crises peuvent effectivement survenir pendant le sommeil. Les crises seront moins fréquentes lorsque l'épilepsie de votre chat sera stabilisée grâce au traitement. Sachez qu'il faut parfois plusieurs mois avant de trouver la dose qui permettra le bon contrôle des crises. L'épilepsie requiert de la persévérance mais les résultats seront là. Si au bout d'un mois de traitement vous trouvez que l'épilepsie n'est pas améliorée ou si l'épilepsie s'aggrave, il faudra contacter votre vétérinaire pour réajuster le traitement. Par contre, il ne faut jamais changer le traitement sans l'avis du vétérinaire. Le stress peut être un élément déclencheur de crise, il convient d'y faire attention. Vous pourrez aussi découvrir un autre élément déclencheur des crises convulsives chez votre chat. Les crises ne sont pas toujours déclenchées par des stimuli mais chez certains chats, ça peut être le cas. Soyez donc attentive. Nous vous conseillons de lire ce document très bien fait qui vous expliquera tout ce qu'il y a à savoir sur l'épilepsie et de prendre contact avec votre vétérinaire si vous constatez des changements dans la manifestation de l'épilepsie de votre chat.
  • Question envoyée par Fanny M. - 15/11/2018

    Bonjour Je cherche des témoignages. Blanco 6 ans Parson Russell à été diagnostiqué épileptique ce début de semaine, mais j'ai d'énormes doutes sur ce diag. Malheureusement je n'ai jamais eu la présence d'esprit de filmer ses crises je vais donc essayer de vous d' écrire cela de mon mieux. Ces "crises" surviennent bien souvent à la suite d'un stimuli qui sort de son quotidien( rencontre avec d'autres chiens, déplacements prolongé en dehors de la maison, activité intense, etc). > Cela commence par une raideur du train arrière sur les muscles de la cuisse, cette raideur s’étend ensuite sur tout le corps, dos, nuque patte avant etc. > Il se met alors à marcher comme un très vieux chien qui serait atteins d'arthrose sévère ( sur le bout des pattes, tout petits pas etc) > sa respiration s’accélère, il respire fort la bouffe ouverte la langue qui pend, mais continu de tourner en rond sans arriver à se coucher ou s'asseoir, les muscles sont toujours raides ( dur comme du bois), il se met alors à "vibrer" et avoir des contractions musculaires répéter toutes les 5 secondes environs > c'est à ce moment la je pense que la crise est à son paroxysme. Cette phase semble trés douloureuse pour lui ( sans humaniser la chose forcément, des larmes coulent de ses yeux. >> Ces "crises" durent bien souvent des heures ( 6h pour la dernière) elles surviennent environ une fois par mois et je n'ai absolument aucun moyen de le soulager. J'ai tout essayé, massage, lui parler, me mettre au calme dans une pièce dans le noir avec lui, (le lasser seul empire la situation). Suite à ces crises, il y a souvent des problème type contractures pendant quelques jours, perte de poids important et plus récemment diarrhée aigüe, sans dans les selles puis sang à la place des selles. (J'ai consulté avant hier je n'ai eu comme réponse que l'épilepsie) La vétérinaire pense à de l'épilepsie, mais au vue de la durée des crises j'ai de très gros doutes, on m'a également parlé de dégénérescence nerveuses, mais la aussi des doutes. Pourriez vous me dire si cela ressemble aux crises de vos loulou, vos avis ou votre expérience. Je suis impuissante, j'aimerais pour soulager sa douleur lors des crises, anticiper etc. Merci d'avance pour votre aide

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les crises, que vous décrivez, sont assez atypiques pour de l'épilepsie, elles pourraient faire penser à des crampes épileptoïdes ou à une autre pathologie nerveuse. L'épilepsie peut faire partie des hypothèses. Filmer ces crises sera d'une grande aide pour le vétérinaire dans son diagnostic. Ces crises étant très atypiques, nous vous conseillons de pousser plus loin le diagnostic voire de discuter, avec votre vétérinaire, de l'intérêt de consulter un vétérinaire spécialiste en neurologie. Il existe une consultation dédiée à l'école vétérinaire de Toulouse où ils ont l'habitude de voir des cas difficiles ou moins habituels comme le vôtre. En confirmant le diagnostic par des examens, le vétérinaire pourra vous proposer un traitement et ainsi éviter au maximum le déclenchement de ces crises. Sachez que le parcours peut être long avant de trouver le traitement adapté mais ne perdez pas espoir, vous y arriverez.
  • Question envoyée par Alberto R. - 15/11/2018

    Bonjour, Ma chienne est passée de 1.65 mg/kg de phénobarbital à 3,3 mg/kg, après un passage à 2.9 qui n'a rien donné car ce médicament utilisé a un problème de sécabilité. La phénobarbitalémie, qui était de 14 μg/mL (à 1.65) et d'à peine 20 lors du dosage intermédiaire, est subitement passée à 41 μg/mL avec ce dosage à 3.3 mg/kg. La mesure a été prise à la mi journée, 5 heures après la prise du matin (avant nous faisions la prise à 11h, soit 4h après). Par contre l'appareil est nouveau et le vétérinaire nous a avoué que nous étions les premiers patients pour lesquels il l'utilisait… Nous gardons espoir qu'il s'agisse d'un mauvais calibrage. Car dans le cas contraire, cela voudrait dire que nous serions passés d'un seul coup du bas de l'intervalle thérapeutique à sa limite supérieure, sans possibilité de fait d'augmenter la dose en cas de récidive des crises. Pensez vous qu'il y ai une mesure de référence dans la journée, qu'il puisse y avoir des pics, voire des erreurs dans la manipulation des appareils ? Merci d'avance. Salutations

    Réponse du vétérinaire expert :
    Effectivement la situation, que vous décrivez, soulève de nombreuses questions. Le dernier dosage est étonnant et nous pensons qu'il serait nécessaire de le refaire en l'envoyant à un laboratoire d'analyse vétérinaire pour pouvoir confirmer ou non ce résultat. Il est effectivement possible qu'il y ait un mauvais calibrage de la machine ou un défaut des réactifs utilisés, tout cela pouvant provoquer un résultat erroné. L'heure de prise de sang a bien sûr une influence sur le résultat car, comme vous l'évoquez, il existe un pic plasmatique après la prise du médicament (environ 4h à 8h après). Il est recommandé de faire le prélèvement sanguin 5h après la prise du médicament mais si ce n'est pas possible, il faut juste s'assurer de la faire toujours dans le même intervalle horaire après la prise du médicament pour pouvoir comparer les résultats.
  • Question envoyée par Jeanne P. - 12/11/2018

    Bonjour, je me pose des questions sur la fin de vie de mon chien; je l'ai adopté à 5 ans, son traitement a fonctionné quelques années mais depuis quelques mois son épilepsie n'est plus contrôlable; il est très lourdement médicamenté (tripthérapie…), son pancréas en souffre, il a maintenant 10 ans passés et, en plus des crises de grand mal (toutes les deux à trois semaines) il est en crises de petit mal quasi permanentes( tics, absences, déficit neurologique). Comment juger de sa qualité de vie? Je ne me fais pas d'illusion, il faudra prendre une décision radicale, mais comment déterminer quel est le bon moment? Comment savoir s'il souffre? Il ne se plaint jamais (il était maltraité)…

    Réponse du vétérinaire expert :
    C'est une question difficile et légitime. Les signes de souffrance animale se caractérisent, entre autres, par une perte d'appétit et une fatigue, l'animal restera couché voire prostré. Si votre chien garde le moral, l'appétit et cherche toujours à jouer, c'est qu'il y a encore de l'espoir. Par rapport à l'aggravation de son épilepsie, il est nécessaire d'ajuster encore le traitement et donc d'en discuter avec votre vétérinaire. Vous pouvez lui demander s'il pense que cela pourrait être intéressant de vous faire référer à un vétérinaire spécialiste en neurologie (il y en a un à l'école vétérinaire de Toulouse).
  • Question envoyée par Feline F. - 12/11/2018

    Bonjour, ma chienne de 7 ans fait des rares crises d’épilepsies ( 1 a 2 fois par an ) suite à un gros choc émotionnel. Ma vétérinaire m’a conseiller des goute homéopathique dans les périodes de stress ou de changement. Jusque ici tout aller plutôt bien, mais cette après-midi après la sieste elle c’est réveiller en faisant une sorte de crises ne pouvais plus se lever, le regard vide et tremblante. Nous lui avons donner les goutes et depuis sa queue reste basse. Le début en partant du train arrière se dresse mais le reste ne lève pas… comment ce fais-t-il ? Dois-je m’inquiéter sérieusement ? Sont comportement et normal elle joue, mange, demande des câlins… tout semble normal mis à part sa queue…

    Réponse du vétérinaire expert :
    En cas d'aggravation de l'épilepsie ou d'apparition d'autres symptômes, il faut prendre rendez-vous avec le vétérinaire dès que possible. Nous vous conseillons donc de faire examiner votre chienne afin de comprendre ce qui engendre ces nouveaux symptômes.
1 2 3 31