Vos questions

actus_img_011

Nous sommes à votre écoute

Vous recherchez plus d'informations pour bien soigner votre animal de compagnie, contactez un de nos vétérinaires experts pour être rassuré. Utilisez cet espace pour poser vos questions, notre équipe vous répondra sous quelques jours. Pour toute urgence, contactez votre vétérinaire ou un service d'urgences vétérinaires. Pour rappel, ce site n'a pas vocation à remplacer une consultation vétérinaire, ni à émettre un quelconque jugement sur d'éventuels traitements. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller. 
  • Question envoyée par Alberto R. - 18/02/2019

    Bonjour, Ma chienne est actuellement à 4 mg / kg de Phénobarbital 2 fois par jour et les crises (partielles, simples) ont une fréquence de deux fois par mois environ, contre plusieurs fois par semaine en début de traitement il y a un an. Sa phénobarbitalémie est aujourd'hui de 25. Parmi les examens réalisés pour diagnostiquer l'épilepsie idiopathique, il y eut un scanner. Or récemment, un vétérinaire m'a parlé d'IRM, car le scanner ne voit pas tout d'après lui et le fait que les crises soient simples et se produisent davantage sous l'effet de l'émotion qu'au repos lui semble étrange.. Ma question est : le fait de réduire les crises avec le phénobarbital n'est il pas une confirmation du caractère idiopathique de l'épilepsie ? Bien cordialement

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse0Les traitements antiépileptiques (dont le phénobarbital) sont uniquement des "anticrises" : ils agissent pour faire cesser les crises de toutes origines. Si l'épilepsie n'est pas idiopathique, un traitement de la cause sous-jacente pourra être envisagée (si cela est possible), associé ou non avec traitement antiépileptique comme celui que vous avez déjà. Nous vous conseillons de rediscuter avec votre vétérinaire au sujet de l'IRM et de l'intérêt diagnostic qu'il pourrait y avoir.  
  • Question envoyée par Lucine S. - 14/02/2019

    Bonjour, mon staffi narco est âgé de 1 an et demi, il a été abandonné par ses maitres à l'age de 9 mois à cause de son épilepsie. Il a commencé ses premières crises à l'age de 7 mois au rythme de 2 blocs de crises une nuit tout les mois. Nous sommes allés chez un neurologue qui a fait l'ensemble des examens nécessaires pour diagnostiquer une épilepsie essentielle. Un traitement contre l'épilepsie qui jusqu'à aujourd'hui ne semble pas faire effet. Narco est passé à une crise toutes les deux semaines, certes elles sont moins nombreuses mais plus rapprochées. A ce jour il est dosé à 150 mg de phénobarbital et 600mg de bromure matin et soir. J'ai l'impression que le traitement ne fait aucun effet sur ses crises d'épilepsie et ne permet en aucun cas de les espacer. En dehors de ses crises narco mène une vie comme tout les chiens. Auriez vous des conseils de traitement à me conseiller ? J'aimerai les espacer afin de rendre son quotidien plus facile. Merci d'avance.

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse0Effectivement, la fréquence des crises toutes les deux semaines peut paraître élevée encore, néanmoins, c’est un vrai succès du traitement de ne plus avoir de crises groupées qui sont les plus graves. Le mieux est de prendre rendez-vous avec le neurologue pour voir si le traitement peut encore être augmenté ou s’il faut ajouter une 3ème molécule (ce qui est le maximum, au-delà, il n’y a pas plus d’amélioration). Vous pouvez aussi envisager d’essayer des médecines complémentaires (ostéopathie, acupuncture, etc.) en plus du traitement (qui ne doit pas être arrêté), parfois cela aide aussi. Sachez tout de même que si les crises sont maintenant plus courtes, moins intenses et non groupées, et que votre chien a une vie aussi normale que possible, c’est déjà un succès. En épilepsie, il n’y a que la fréquence qui est à prendre en compte et parfois il vaut mieux une courte crise toutes les 2 semaines qu’une série de crises intenses tous les mois. Tout ceci sera à discuter avec le neurologue, il vous donnera les meilleurs conseils.
  • Question envoyée par Sandrine H. - 12/02/2019

    J'ai mon chat qui a 8ans qui a fait une crise convulcive forte jusqu'à ce qu' elle perdu la vue et ces pattes de derrière elle arrive pas à marcher c'est que la crise lui a laissé des séquelles je voudrais savoir d'elle va récupérer sa vue surtout et c'est sa première fois pour les crises une derrière l'autre au même jours 7 fois et à la clinique 3fois. Je voudrais bien que vous intéresser à mon message en me donnant j'espère une réponse favorable

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse1Après de nombreuses crises ou une crise intense, il est possible qu'il faille du temps pour récupérer de la crise. Certains animaux perdent la vue quelque temps et ont des difficultés à se déplacer. Si ces anomalies sont dues à la crise, elles disparaissent dans la journée ou les jours qui suivent. Pour vous rassurer, vous pouvez lire ce document : http://www.tvm.fr/tvm/wp-content/uploads/2018/04/Consultation%C3%A9pilepsie-web.pdf Si votre chat souffre d'une autre maladie qui entraîne ces crises, la perte de vision et la difficulté à se déplacer peuvent être des symptômes de cette maladie. Il est important de prendre rendez-vous avec votre vétérinaire, si ces symptômes ne disparaissent pas en quelques jours.
  • Question envoyée par Carole L. - 11/02/2019

    Bonjour, J'ai un chien de race Bouvier Bernois mélangé avec Basset, il a deux ans et demi, son nom est Poppy et pèse 60 lbs. L'an passé 2018 a la fin de l'été, il a commencé à faire des crises d'épilepsie, ce que je soupsçonnes (as les même symptomes d'une crise) j'en ai parlé avec le vétérinaire me suggerais de le faire examiné et s'il a lieu de ce cas, le médicamenté. Malheureusement je n'ai pas les moyens pour ces traitements en plus de pas avoir de bon commentaires sur ces traitements, Au débût il fesait une crise environ au trois semaines quelque fois au deux semaine, pendant quelques mois (environ jusqu'à décembre)dernierement ça s'est stabilisé au trois semaines mais fait 5-7 crises environ dans 12 heures. Les jours qui suivent ces crises, j'ai remarqué de temps en temps quand qu'il est assis pour quelques seconde, donne des petites coups de tete, la bouche un peu ouverte et s'effront parterre et revient correct. intérogation ! Aussi dèsfois il me semble correct, il me suit dans la maison et oups il pogne une faiblesse et s'effrond parterre, et reviens comme s'il savait rien passé, non pas normale. Jde mon coté j'ai fait plusieurs changements positifs pour son bien; Haute qualité de nourriture pour chien, donne de la nourriture maison comme du foie de boeuf, oeuf etc environ une fois par semaine pour augmenter son systeme humanitaire, fais d'avantage plus d'exercice: jouer à la balle, marcher, courir etc.. Ecoute de la musique relaxante et lui donne aussi des gouttes homéopathiques pour l'équilibre physique et émotionnel et stress, tout pour lui aider. Qu'est ce que vous en pensez, est ce que vous pouvez m'aider.

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse0La manifestation de crises en série, comme a Poppy, indique une épilepsie sévère qui doit être prise en charge par un traitement adapté. Il est important de faire les examens car grâce à cela, le vétérinaire pourra déterminer l'origine de l'épilepsie et proposer le traitement adapté. Celui-ci pourra dans certains cas guérir l'animal, dans d'autres il sera à prendre à vie mais il ne s'agit pas d'un traitement lourd (comme un anticancéreux ou une polythérapie). Dans le cas d'un traitement antiépileptique, il s'agit d'un traitement quotidien qui peut avoir certains effets indésirables (selon la molécule choisie) qui disparaissent en général quelques semaines après la mise en place du traitement. Il est donc important de consulter votre vétérinaire pour connaître cette origine car sinon les crises en série risquent de s'aggraver jusqu'à provoquer un status epilepticus (crise convulsive qui ne s'arrête pas et présente un danger mortel). Le vétérinaire pourra vous proposer des options à des prix abordables.
  • Question envoyée par Gwénaêlle F. - 08/02/2019

    Bonjour, j'ai un cane corso de 2ans et 9 mois .Il a été déclaré épileptique en février de l'année dernière et depuis il fait une série de crises tout les deux mois donc a chaque fois le vétérinaire lui augmente ses dosage mais voilà mon vétérinaire m'a expliqué qu'il ne restait plus beaucoup d'option et qu'il faudrait peut être penser a mettre fin a la vie de mon chien . Il a un traitement assez lourd et je voulait savoir s'il y restait un espoir pour que mon chien reste le plus longtemps possible avec nous ???je ne suis pas prête a le faire piquer car entre ses crises il est un chien gentil et très câlin;

    Réponse du vétérinaire expert :
    Si votre chien, en dehors, des crises vit sa vie de chien normalement (autant que possible), qu'il est joyeux, câlin, etc. Il y a encore de l'espoir. Le chemin sera encore semé d'embûches mais vous pouvez garder espoir de réussir à trouver le bon ajustement thérapeutique pour stabiliser au mieux ces crises. Nous avons publié récemment un témoignage d'un propriétaire de Cane Corso qui était passé par les mêmes étapes que vous. Pour le voir c'est ici. Le mieux serait de discuter avec votre vétérinaire de tenter un dernier recours en allant un spécialiste en neurologie vétérinaire. Ils voient souvent des cas compliqués comme le vôtre. Il existe une clinique acceptant des référés de neurologie près de chez vous : http://sainthubert.vet/  
  • Question envoyée par David B. - 04/02/2019

    Bjr mon croisé border collier fait des crises d'épilepsie depuis l'âge de deux ans. Elle faisait une à deux crises par an jusqu'àu mois d'août dernier où elle s'est mise à faire des séries de crises. Au début une dizaine de crises en 48h.maintenant depuis un mois elle fait des crises tout les quinze jours à chaque fois 4 crises en 48h.elle à toujours été sous antiépileptique. D'où peut venir ce changement ? Sachant qu'au mois d'août elle a eu un tique qu'on a vite retiré. Cordialement

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse0Il est malheureusement fréquent qu'au fil des ans, une épilepsie stabilisée évolue et s'aggrave... Dans ce cas, il faut alors prendre rendez-vous avec le vétérinaire pour réajuster le traitement et limiter les crises. C'est vrai que cette aggravation peut faire peur et il ne faut pas attendre pour ajuster le traitement, mais cela reste classique en épilepsie. Gardez espoir, vous avez encore de nombreuses possibilités quant à l'ajustement du traitement.
  • Question envoyée par Esclause - 28/01/2019

    Bonjour, j’ai un dalmatien qui s’appelle Snow. Il a aujourd’hui même 1 an et 4 mois. Il a fait sa toute première crise à l’age de 10 mois durant une nuit. Les premières étaient très compliquées car il ne nous reconnaissait pas et nous aboyé méchamment dessus (deboussolement du à la crise). Le lendemain de la première crise nous avons était chez le vétérinaire qui nous a prescrit un antiépileptique. Mais les crises continuer et était de plus en plus fréquente 3 par jour sur 1 jour chaque semaine. Nous avons dû faire une prise de sang pour voir si le dosage était assez fort. Résultat nous avons du lui augmenter le traitement. Le chien faisait malgré tous toujours des crises réduite à 1 toute les deux semaines. Après avoir lu nombre de témoignage sur cette marque de médicaments nous avons décider d’arrêter par pour le prix mais parce que des gens supposer que ces cachets augmenter les crises. Depuis que nous avons arrêter le traitement, snow n’avait pas fait de crise pendant deux mois, plus de diarrhée et d’agressivité ( des effets secondaires du médicament) mais depuis le mois de novembre il en fait 3 par mois environ. Un chaque jour sur 3 jours. Elles crises sont de plus en plus impressionnantes. On dirait qu’il se brise les os juste avant de tomber au sol juste affreux. Aujourd’hui il en fait une et à pousser deux cris de douleur pendant la crise. Je me demande donc si malgré le fait que tous le monde pense que nos chiens ne souffrent pas pendant les crises serait il possible qu’on se trompe et que nos loulous souffrent justement pendant la crise et après pendant la récupération? Car je ne veux pas perdre mon chien pour rien au monde je ne voudrais l’envisager mais si cela le fait souffrir il faudrait peut être penser à le piquer pour arrêter de le faire souffrir… Même si cette idée me rend folle rien que d’y penser. Merci d’avoir lu

    Réponse du vétérinaire expert :
    Nous comprenons vos interrogations et inquiétudes. Sachez que même si les crises sont impressionnantes et que votre chien vocalise, cela ne veut pas dire qu'il souffre. Pour dire cela, nous nous basons sur les impressions des patients humains épileptiques : ils n'indiquent aucune souffrance pendant la crise, car ils disent tous qu'ils n'en sont pas conscients même si parfois, ils hurlent aussi. En revanche, après une crise, ils peuvent décrire des douleurs musculaires (courbatures) ou des douleurs dues à des chocs (en tombant ou en se cognant). Le dysfonctionnement électrique du cerveau pendant la crise entraîne l'activation de différentes zones du cerveau ce qui explique les mouvements, les vocalises, la salivation, la miction (urine), la défécation (selles), etc. Concernant Snow, vous êtes au début de sa prise en charge épileptique. Il est possible de lui trouver un traitement adapté pour minimiser les crises et lui offrir une vie aussi normale et longue que possible. Rassurez-vous, avec de la patience, de la persévérance et de l'amour vous y arriverez. Il reste beaucoup d'options thérapeutiques, il est donc trop tôt pour le condamner. Il est important de bien suivre les recommandations de votre vétérinaire pour le traitement et de discuter avec lui si vous voyez des informations qui vous inquiètent sur les médicaments prescrits. Comme vous le savez, on ne trouve pas sur internet que des bons conseils ou avis. Le fait d'arrêter le traitement d'un animal épileptique est souvent préjudiciable et conduit à l'aggravation de l'épilepsie comme c'est le cas actuellement pour Snow. Bien sûr, il est quand même possible de le traiter, mais cela sera peut-être un peu plus long pour trouver la bonne dose de traitement. Sachez qu'il existe 4 molécules qui sont reconnues, comme les traitements de référence en épilepsie, à l’unanimité par l'ensemble des spécialistes en épilepsie vétérinaire au niveau mondial (ils ont publié un consensus à ce sujet). Il s'agit du phénobarbital, de l'imépitoïne, du bromure et du lévétiracétam. Le traitement, que vous avez eu, fait bien partie de ces molécules reconnues pour leur efficacité. Si vous ne souhaitez pas renouveler ce traitement là, vous pouvez discuter avec votre vétérinaire d'une autre option thérapeutique car vous le voyez, il en existe plusieurs. Prenez le temps de parler avec lui des objectifs du traitement, des effets indésirables et des ajustements qui pourront être nécessaires. Pour en savoir plus sur l'épilepsie, nous vous invitons à lire ce document "comprendre l'épilepsie".  
  • Question envoyée par Christiane F. - 22/01/2019

    bonjour, Mon berger allemand, 14 ans ce mois-ci, n'avait jamais fais de crises épileptiques, aucun problème de santé; une première crise en octobre 2018, après la prise d'un remède (arthrose), mais peut-être coïncidence ? suite aussi à diarrhée, quasi en même temps ; (jamais de diarrhées) puis, plus rien jusqu'en décembre 2018. Et nous y revoilà, il y a une semaine, et ce jour ; qui durent environ 2 – 3 minutes… qui me paraissent une éternité, encore plus longue la récupération…. après cette dernière crise, elle en ressort beaucoup plus fatiguée, pendant un moment, elle ne pouvait plus se dresser, ensuite, et comme les autres fois, elle marche, et marche…. et marche… D'ailleurs, elle marche toujours beaucoup lorsqu'elle est dans la cour, tourne, et tourne, des kms…. repos à l'intérieur toujours maintenant ; je la garde au max. à l'intérieur, vu la saison ; pendant cette crise aujourd'hui, grande bave, pipi et selles….. le véto, encore consulté la semaine dernière, m'a reparlé de possibles problèmes petits a v c , ou tumeur, m'a donné des gouttes antiépileptiques (j'ai commencé avant-hier….. ) … !!! mais vu son âge ; elle maigrit, perd énormément de poils, des boules de poils, mange bien. Je m'interroge sur sa qualité de vie, cependant en dehors de la crise, elle paraît "pas trop mal".. Je vis dans la crainte de ces crises, n'ose plus m'absenter, et m'interroge sur les temps à venir ; quelqu'un a-t-il connu ces situations ? Je dois beaucoup l'aider à se lever, et d'autant après les crises, elle pèse encore 28 kgs. Merci de seulement quelques lignes en réponse, cordialement

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse0Avec l'âge, certaines maladies ou dysfonctionnements organiques peuvent apparaître et entraîner le déclenchement de crises convulsives. Il est important d'en connaître l'origine afin de pouvoir mettre en place le traitement adapté (voir notre article sur le sujet). Le but est de contrôler les crises et garantir une vie aussi normale que possible au chien. Votre chienne souffre d'une maladie qui lui entraîne ces diarrhées, amaigrissement et crises d'épilepsie, cela ne veut pas dire qu'elle soit condamnée. Avec le vétérinaire, il faudra chercher la cause et un traitement pourra vous être proposé. Il arrive parfois que certaines maladies soient très impressionnantes mais pas graves, alors que d'autres peu impressionnantes et très graves. Ne perdez donc pas espoir et prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour savoir de quoi souffre votre chienne.
  • Question envoyée par Jonathan M. - 15/01/2019

    Bonjour j'ai appris récemment que mon chien était épileptique actuellement il est sous traitement et j'ai une question à vous poser. Quelles sont les indices qui me permettent de dire que mon chien a fait une crise D epilepsie pendant mes absences ou pendant que je dors car j'ai rien entendu pendant que je dormais ? Ce matin je me suis réveillé il y avait un pipi Dans une des pièces de la maison mais pas de caca ni même de traces de bave mais je ne peux pas affirmer qu'ils en ai pas fait une .

    Réponse du vétérinaire expert :
    Il est difficile de répondre à votre question car chaque animal présente des crises différentes et même chaque crise peut être différente. Il arrive souvent que l'animal bave et que les sphincters se relâchent, entraînant miction (urine) et défécation (fèces), mais ce n'est pas systématique. Certaines crises ne laissent pas de traces visibles par terre ou sur l'animal. Avec le temps, vous apprendrez à reconnaître les signes d'une crise même en votre absence. Vous serez aussi plus sensible aux signes précurseurs des crises. Ecoutez votre instinct.
  • Question envoyée par Pascale M. - 07/01/2019

    Mon chat a commencé à faire de petites "crises" vers l'âge de 3 mois. Son éleveuse avait déjà consulté mais personne ne trouvait ce qu'il avait. A l'époque il tournait sur lui même assez rapidement. Quand je l'ai adopté il en a refait une quelques jours après son arrivée à la maison, il avait 3 mois passés. Le vétérinaire, après avoir éliminé plusieurs causes, pensait que ces crises venaient d'une administration trop forte d'antiparasitaire de la part de l'éleveuse. Quelques mois après, Molière (mon chat) a été castré, en octobre 2016, il était âgé de 6 mois et 10 jours et le véto m'a assurée qu'il n'était pas épileptique car aucune réaction à la kétamine durant son anesthésie. Donc il restait sur le diagnostique de surdose d'antiparasitaire. Tout alla bien, jusqu'au 19 mai 2018 (quasiment 2 ans après) où il refit une crise mais cette fois ci il convulsa, bava et se fit pipi dessus. Mon mari cru à un cauchemar (très tôt le matin) car après cela il était en pleine forme et la crise très courte (même pas 1mn). Mais le 13 juin 2018 il a refit une autre qui nous conduisit directement chez le véto. Celui ci nous demanda de le filmer (impossible car crise trop rapide) puis de nous le ramener de suite à son cabinet dans l'heure qui suit (impossible car trop tôt le matin) pour procéder à une prise de sang. Depuis il en refit encore une au mois d'Août, toujours dans les mêmes conditions, tôt le matin, convulsions, pipi sur lui, et bave blanche. Puis plus rien jusqu'au 16 décembre, un dimanche, mais cette fois ci en pleine après midi alors qu'il dormait devant le fourneau, toujours pareil même pas une minute, et le chat en pleine forme quelques secondes après. Et ce matin, 7 janvier,rebelote. Je ne sais plus quoi penser. Dois je consulter, et là j'ai peur d'examens douloureux pour lui ou dois je laisser passer. Ce qui m'étonne surtout c'est la durée des crises, même pas une minute et sa capacité à récupérer aussitôt la crise finie. Molière est un chat plein de vie, (il aura 3 ans le 16 avril), très alerte, gentil et affectueux. Aussi c'est vers vous que je me tourne pour m'éclairer sur ces crises. Merci de tout coeur pour votre réponse.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les crises convulsives sont souvent très courtes comme vous le décrivez. Dans ce cas, il est fréquent aussi que l'animal revienne à son état normal après la crise, comme si de rien était. En revanche, ce n'est pas parce qu'elles sont courtes qu'il ne faut pas les prendre au sérieux. Au contraire, c'est maintenant qu'il faut prendre en charge l'épilepsie de Molière, tant qu'elle sera "facile" à contrôler car si non elle risque de s'aggraver. Vous avez eu raison de prendre rendez-vous avec votre vétérinaire et nous vous conseillons de le rappeler dès que possible pour l'informer que Molière a fait de nouvelles crises, même si vous n'avez pas pu faire d'enregistrement vidéo. Plusieurs examens pourront être nécessaires mais rassurez-vous rien de douloureux. Une fois que le diagnostic sera posé, un traitement adapté pourra être proposé. Cela pourra prendre du temps avant de trouver la bonne dose de traitement pour contrôler l'épilepsie mais avec de la patience et de l'attention comme vous la portez à Molière, vous y arriverez et votre chat continuera à vivre une vie normale. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire ce document "Comprendre l'épilepsie" où vous trouverez beaucoup de réponse à vos questions.
1 2 3 32