Vos questions

actus_img_011

Nous sommes à votre écoute

Vous recherchez plus d'informations pour bien soigner votre animal de compagnie, contactez un de nos vétérinaires experts pour être rassuré. Utilisez cet espace pour poser vos questions, notre équipe vous répondra sous quelques jours. Pour toute urgence, contactez votre vétérinaire ou un service d'urgences vétérinaires. Pour rappel, ce site n'a pas vocation à remplacer une consultation vétérinaire, ni à émettre un quelconque jugement sur d'éventuels traitements. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller. 
  • Question envoyée par Rachel - 19/02/2021

    Bonjour. Notre Charly 17 mois a fait sa première crise il y a 3 semaines un matin tot avant de manger sa gamelle . Le vétérinaire nous a rassuré en disant que c'etait peut etre une unique crise et a surveillé. Sans traitement .ce matin très tot seconde crise la encore avant sa gamelle . A savoir, hier Charly a eu une grosse activité physique. Ce peut il que ces crises soient du a une hypoglycémie ? Et faudrait-il qu'il ai de plus grosses rations alimentaires ? Il a 400gr de croquettes sur 24h en 2 prises. Merci d'avance pour votre réponse .

    Réponse du vétérinaire expert :
    C’est la deuxième crise que vous décrivez à 3 semaines d’écart, nous vous recommandons de contacter votre vétérinaire afin de convenir d’un rendez-vous avec lui pour qu’il puisse explorer l’origine de ces crises convulsives : examen clinique, neurologique et prise de sang pour commencer. A noter que les Border Collie font partie des races de chien prédisposées à l’épilepsie et qu’un contexte d’excitation type la distribution du repas peut être un facteur déclenchant de crises par exemple. L’hypoglycémie fait partie des causes qui seront explorées par votre vétérinaire. La consultation sera également l’occasion de discuter de la ration alimentaire de votre chien.
  • Question envoyée par Mauve - 18/02/2021

    Mon chien de 6 ans est épileptique et son traitement depuis mai est à base de phénobarbital. Après examens multiples, nous avons découvert qu'il manquait 1/3 sur ses 2 hémisphères du cerveau. Il recommence les crises toutes les deux semaines depuis deux mois + des vomissements. Son bilan est bon mais pourtant, malgré son traitement (comprimés + sirop), il fait beaucoup de crises, devient anxieux. La maladie peut-elle évoluer ? Nous tentons d'augmenter les doses dans un premier temps mais on ne sait pas si cela sera efficace. Je redoute une dégénérescence.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Il est possible que l’épilepsie évolue avec le temps via l’apparition de nouveaux foyers épileptogènes par exemple, d’où l’importance des traitements antiépileptiques afin de limiter l’aggravation de l’épilepsie. Dans le cas de votre chien, une origine intracrânienne a été identifiée qui explique les manifestations épileptiformes. Ne perdez pas espoir et respectez bien les traitements prescrits par votre vétérinaire. Informez-le également des signes d’anxiété car des solutions complémentaires aux traitements antiépileptiques existent afin de contrôler les troubles comportementaux associés.
  • Question envoyée par Reinette - 18/02/2021

    Mon chat est sous traitement à base de phénobarbital depuis 5 jours. Aujourd'hui, elles est complètement amorphe (ça, je sais que c'est "normal") mais n'a plus du tout d'appétit. Ça m'inquiète car logiquement les témoignages évoquent un plus grand appétit. Même sa patée dont elle raffole habituellement est boudée par elle. Dois-je m'inquiéter ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    La mise en place des traitements antiépileptiques peut s’accompagner d’effets secondaires qui, le plus souvent, rétrocèdent avec le temps (compter 15 jours à 1 mois en général) : fatigue, sédation, troubles de l’équilibre, augmentation de l’appétit…De façon peu fréquente, de l’anorexie peut aussi être observée. En cas de persistance de l’anorexie et/ou d’apparition d’autres anomalies, nous vous recommandons de contacter rapidement votre vétérinaire.
  • Question envoyée par Laurence - 18/02/2021

    Je viens d’adopter un chien croisé épagneul breton à la spa depuis le 22 janvier. Il est épileptique. Sterilisé. Tout allait bien et une semaine après 3 crises dans la même journée je passe voir le vétérinaire qui me dit de ne rien mettre en place pour le moment car les crises ne sont pas régulière ( diazepam en voie rectale en cas de crise). Depuis quelques semaines se sont écoulées et depuis vendredi soir ce sont des crises espacées de 4h qui se mettent en place elles sont courtes. Le lendemain soir ( le samedi )des crises de plus en plus rapprochées toutes les 2 h et le chien fatigué dès qu’il s’apaise ça repart. Et hier (lundi) je suis allé voir le vétérinaire qui démarre le traitement à base de phénobarbital+bromure de potassium+bromocamphre, deux cachets matin et soir à vie. La nuit dernière pas de crise il a bien dormi. Ce matin au réveil semble perdu tremblement, ne veut pas sortir le matin dehors mais à quand même manger avec moins d’entrain que d’habitude. Et depuis la fin de matinée que je suis rentrée du boulot il est beaucoup plus excité, et en fin d’après midi il saute partout s’excite , aboie un peu alors que d’habitude il est plutôt calme. Il cherche même à nous mordiller ( sans mal je pense ), tourne autour de la table, à du mal à se poser. Est ce l’effet du nouveau traitement ? Les crises successives des 4 jours précédents? Merci à vous

    Réponse du vétérinaire expert :
    La mise en place des traitements antiépileptiques peut s’accompagner d’effets secondaires qui, le plus souvent, rétrocèdent avec le temps (compter 15 jours à 1 mois en général) : fatigue, sédation, troubles de l’équilibre, augmentation de l’appétit… Dans de très rares cas, des troubles du comportement tels qu’hyperactivité, agressivité ou vocalisation peuvent être observés. En cas de persistance de ces troubles ou d’apparition de nouveaux, il est conseillé de contacter votre vétérinaire.
  • Question envoyée par Françoise - 18/02/2021

    Fotsi a commencé ses crises d épilepsie à l'âge de 5 ans sans qu'aucun changement dans sa vie ne soit survenu qui en expliquerait les causes. On l'a amené aux urgences puis il a eu un bilan sanguin: ras. La veto nous a dit que ce devait être une épilepsie essentielle, bien étrange à son âge. Donc, médicaments que j ai arrêté de lui donner au bout de 3 mois (il allait bien) mais 3 mois apres: rebelote et re médicaments. Et malgré le traitement, il continue à baver matin et soir et est devenu boulimique. Son frère en est tout desarconné. Je me demande s'il y a un lien entre ses crises et la nourriture. J'avais commencé en effet juste avant ses crises à lui donner de la pâtée au lieu de ses croquettes. La veto m affirme que non. Avez vous constaté vous même lien crise et type de nourriture ou bien je le fais des idées ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    L’épilepsie essentielle ou idiopathique apparaît en général chez les chiens entre 6 mois et 6 ans, donc 5 ans est tout à fait dans ces normes pour votre chien. C’est une bonne chose que vous ayez repris le traitement, en effet, si votre chien sous traitement ne fait plus de crises, c’est le but qu’on cherche à atteindre et c’est bien grâce au traitement que l’on parvient à contrôler les crises. Il est fréquent que les traitements anti-épileptiques augmentent l’appétit mais cela passe en général au bout de quelques semaines. Même si cet effet est bien connu et indiqué sur la notice de ces médicaments, il est toujours bien de le signaler aux autorités via la déclaration de pharmacovigilance. Elles pourront ainsi évaluer si la fréquence de l’apparition de cette polyphagie augmente par exemple. Il n'y a pas, à proprement parler, d'aliments susceptibles de déclencher une crise. En revanche, l'excitation est souvent un facteur déclencheur de crises. Elle peut parfois être liée à un aliment particulièrement apprécié par l'animal. Il est donc conseillé d’éviter les extras et de nourrir l'animal avec une alimentation de bonne qualité pour lui apporter l’équilibre nutritionnel et limiter sa prise de poids (fréquente avec les traitements antiépileptiques).
  • Question envoyée par Patricia - 18/02/2021

    Bonjour, mon chien a 3 ans et 3 mois, il a fait une crise complète le 25/12, 2 le 12/01 et 3 le 11/02. Les crises sont impressionnantes. Mon chien est désorienté et depuis les 3 dernières crises il voit moins bien, n'a plus aucune notion des règles il fait n'importe quoi, n'écoute plus rien, tourne en rond comme s'il re-découvrait la maison. Il était devenu agressif et méfiant, il ne me laissait pas l'approcher même 7 à 8h après.. Actuellement sous traitement à base de lévétiracétam 3 x par jour. On me conseille un IRM pour m'assurer que le problème n'est pas neurologique. Car on m'a dit également que la tumeur est possible.. Financièrement ça va être compliqué mais je vais lui faire faire. Qu'en pensez vous ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Il existe en effet 3 grands types d’épilepsie différenciés par leur origine :
    • L’épilepsie réactive : l’épilepsie de l’animal est secondaire soit à une intoxication (ingestion d’un produit toxique tel que l’anti-limaces, le chocolat, l’ibuprofène…) soit à une anomalie sanguine pouvant être secondaire au dysfonctionnement d’un autre organe que le cerveau (par exemple le foie).
    • L’épilepsie structurale : secondaire à une lésion dans le cerveau (malformation du cerveau, inflammation (méningite / méningo-encéphalite), masse (abcès, tumeur cérébrale), etc…
    • L’épilepsie idiopathique : dans ce cas, il s’agit d’une épilepsie « tout-court », autrement dit, il n’y a pas de cause identifiée par un examen précis. Son diagnostic est établi par exclusion des deux premières causes. Cette forme d’épilepsie peut avoir une origine génétique et l’animal est complètement normal entre les phases de crises
    L’objectif de l’IRM proposé est de confirmer ou infirmer l’hypothèse d’une épilepsie structurale et ainsi de comprendre l’origine de l’épilepsie afin de la traiter au mieux et de pouvoir vous donner un pronostic. Dans le cas de votre chien, cet examen est tout à fait indiqué.
  • Question envoyée par Isabelle - 18/02/2021

    Ma chienne, griffon bleu de Gascogne de 5ans, a fait pour la première fois plusieurs crises d épilepsie sur 24h. Tout de suite bilan bio + scanner cérébral + liquide céphalo rachidien. Bilan normal. Traitement phenobarbital en place. Plus de crises mais je ne reconnais plus ma chienne. Quand elle ne dort pas elle est très désorientée, ne supporte plus de rester seule, déambule et gémit beaucoup. Elle ne semble plus comprendre les ordres simples et n est plus propre. Malgré un bilan normal, est ce que cette succession de crises a pu occasionner des dégâts non visibles au scanner ? Peut on espérer avec le temps une bonne récupération ou risque t elle de garder des troubles ? Merci beaucoup de votre réponse.

    Réponse du vétérinaire expert :
    La mise en place du traitement antiépileptique peut s’accompagner d’effets secondaires qui rétrocèdent le plus souvent avec le temps (compter 15 jours – 1 mois en général) : fatigue, sédation, troubles de l’équilibre, augmentation de l’appétit, augmentation de la prise de boisson et des mictions… Il se peut donc que les troubles rapportés soient liés à ces effets secondaires auquel cas, vous pouvez vous attendre à une disparition de ces anomalies. En cas de persistance de ces troubles ou d’apparition de nouveaux, il est conseillé de contacter votre vétérinaire.
  • Question envoyée par Béatrice - 15/02/2021

    Mon chien de 10 ans faisait une crise d’épilepsie de temps en temps avant le confinement. Mon Vétérinaire lui a fait prendre un médicament à forte dose et devait lui faire une prise de sang après 15 jours de traitement. Or avec le confinement ce n’était pas possible…. il m’a recommandé de continuer le traitement sous peine de crise à répétition ! Ceci m’ennuie beaucoup de le droguer peut être inutilement. Qu’en pensez-vous ? Merci de votre conseil

    Réponse du vétérinaire expert :
    Nous comprenons votre interrogation mais rassurez-vous, dans tous les cas, le traitement n’est pas inutile s’il permet de contrôler les crises à répétition. Pour adapter le dosage, votre vétérinaire a besoin de faire un contrôle en effet (il dosera la concentration du médicament dans le sang pour s’assurer d’être dans la bonne fourchette thérapeutique), vous pouvez donc reprendre rendez-vous avec lui pour cela maintenant que le confinement est terminé.
  • Question envoyée par Lionel - 15/02/2021

    Mon chien Nuggets qui a 3 ans et demi est épileptique depuis 02/2019. Aujourd’hui nous sommes au dernier traitement possible. Nous en avons testé 3 différents. Il est très bien suivi par mon vétérinaire attitré mais le GROS problème voir DANGER est que Nuggets devient agressif avec le temps … Nous avons donc opté vendredi – suite à consultation – pour le rajout d'un autre médicament à base de fluoxétine. C’est la …. c’est MA dernière chance … avant de songer à l’euthanasie !! Mon BB que j’aime tant … que j’ai rêvé d’avoir ….. pour qui j’aurai tout essayé …. est maintenant entre la vie et la mort a cause de tous ces élevages de m…. qui abusent de cette reproduction massive !! Si je vous adresse ce message c’est justement pour savoir si d’autres témoignages peut-être peuvent m’apporter une autre « solution » ?!

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse1Il arrive que les crises d’épilepsie soient associées à des troubles comportementaux car elles peuvent générer de l’anxiété chez l’animal et dans certains cas de l’agressivité. Avant d’envisager une telle décision, nous vous invitons à en discuter avec votre vétérinaire. Il existe des solutions thérapeutiques efficaces et il n’est pas rare d’associer au traitement antiépileptique une thérapie comportementale avec l’aide d’un vétérinaire comportementaliste afin d’adopter les bons gestes et de pouvoir améliorer ces troubles comportementaux.
  • Question envoyée par Nura - 15/02/2021

    Mon ami et moi avons adopté 2 chatons il y a 1 mois dont l'une des femmelles présente des crises d'epilepsie depuis l'âge de 3 mois environ. Je m'interroge concernant le traitement aigu des crises par benzodiazépines, notamment après combien de temps de crise généralisée il faut l'administrer? Notre vétérinaire n'a aucune expérience la dedans et proposait de le donner de suite (j'ai ensuite lu que seul l'état de mal justifierait ce traitement). Deuxièmement, le chaton présente des myoclonies en dehors des crises, qui peuvent se répéter dans la journée peut être toutes les 2 minutes ou toutes les heures avec un contact normal ou fatigué. Je m'interroge donc également si le fait de ne pas traiter ces petites "crises focales" peut mener à des séquelles ou des inconfort pour le chat (je ne pense pas qu'on puisse les considérer comme des crises mais cela reste assez impressionnant). Un traitement de fond est en cours de discussion mais nous devons nous déplacer auprès d'un spécialiste car la vétérinaire ne peut aller plus loin… (Initialement l'origine toxique X a été retenue mais infirmée par l'évolution malgré le changement de foyer).

    Réponse du vétérinaire expert :
    En effet, le recours à un vétérinaire spécialiste afin d’explorer la cause de l’épilepsie de votre chat (origine cérébrale, métabolique ou bien idiopathique) et la mise en place d’un traitement antiépileptique sont les recommandations que nous pouvons également vous apporter. Les myoclonies sont souvent la conséquence d’une maladie neurologique. Le recours à des benzodiazépines est en effet intéressant quand les crises durent trop longtemps (plusieurs minutes) ou s’enchaînent rapidement, on parle de clusters (à partir de 2 crises en 24h d’intervalle) et status epilepticus ou crises de grand mal (crise qui dure plus de 5 minutes ou crises qui s’enchaînent sans que l’animal n’ait le temps de récupérer entre les crises).
1 2 3 62