Vos questions

actus_img_011

Nous sommes à votre écoute

Vous recherchez plus d'informations pour bien soigner votre animal de compagnie, contactez un de nos vétérinaires experts pour être rassuré. Utilisez cet espace pour poser vos questions, notre équipe vous répondra sous quelques jours. Pour toute urgence, contactez votre vétérinaire ou un service d'urgences vétérinaires. Pour rappel, ce site n'a pas vocation à remplacer une consultation vétérinaire, ni à émettre un quelconque jugement sur d'éventuels traitements. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller. 
  • Question envoyée par Odile - 30/09/2019

    Mon chien est sous traitement pour l'épilepsie. Est ce qu'il ^peux perdre ses poils de façon abusive avec le traitement ou bien la saison fait qu'il mue? Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    La perte de poil (alopécie) ne fait pas partie des effets secondaires répertoriés des antiépileptiques couramment utilisés chez les animaux de compagnies. Afin d'investiguer d'autres pistes et ainsi déterminer l'origine exacte de ce problème dermatologique, vous pouvez envisager une consultation chez votre vétérinaire. Il pourra ainsi répondre au mieux à votre question.
  • Question envoyée par Alice - 27/09/2019

    Mon lapin nain que j'ai depuis a peu près 7 ans qui a toujours fait des crises d'épilepsie au début elle tremble et après elle pousse une sorte de cri pour nous alerter nous accourons pour la prendre et la sortirecherche de sa cage car elle bouge dans tout les sens et pourrait ce faire mal donc nous la maintenont et attendont que ça passe ça ne dure que quelques secondes après nous la mettont dans un drap et nous lui faisons plein de câlins au début elle n'est pas très réactive puns peu à peu elle se réveille et va vers sa cage automatiquement je ne sais pas si de bases elle a justes des crises d'épilepsie normal comme les humains. Car elle n'a jamais eu de séquelles et semblent en parfaite santé cela fait 7 ans

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les symptômes que vous décrivez peuvent effectivement faire penser à des crises convulsives. Vous pouvez consulter notre page sur l'épilepsie chez les NAC pour plus de renseignements. Nous vous encourageons vivement à consulter votre vétérinaire afin qu'il puisse examiner votre petit compagnon et ainsi déterminer l'origines de ces crises. Il pourra ainsi vous proposer une thérapeutique adapté à celui-ci.
  • Question envoyée par Denise - 25/09/2019

    Bonjour Ma petite chienne est traitée pour épilepsie partielle, mais le problème c’est qu’elle boit beaucoup et de ce fait elle urine aussi beaucoup et à tendance à s’oublier surtout quand elle dort, je suis obligée de la sortir plusieurs fois par nuit, cela devient difficile à gérer, y a t’il une solution Merci de votre retour Cordialement

    Réponse du vétérinaire expert :
    La polyuro-polydypsie (PUPD)(animal qui boit beaucoup et urine beaucoup) est un effet secondaire parfois rencontré lors de la mise en place d'un traitement antiépileptique, il est souvent transitoire et à tendance à s'estomper au fur et à mesure. Si ce phénomène persiste depuis plusieurs mois, une consultation chez votre vétérinaire s'impose afin d'évaluer les taux sanguins du ou des antiépileptiques utilisés et éventuellement faire une déclaration de pharmacovigilance. Votre praticien examinera votre animal et pourra ainsi vérifier d'autres causes métaboliques de PUPD qui auraient pu survenir indépendamment de l'épilepsie de votre animal.
  • Question envoyée par Doris - 25/09/2019

    Puis je utiliser un shampooing sec pour mon chien qui est épileptique ? Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    Il est vrai que doucher un chien qui n' a pas l'habitude peut se révéler très stressant pour l’animal et ce stress peut être à l’origine de nouvelles crises sur un animal prédisposé. L'usage d'un shampoing sec est alors une alternative intéressante afin de limiter le stress de votre compagnon épileptique.
  • Question envoyée par Betty - 24/09/2019

    Bonjour, Notre chihuahua est atteint d un gros souffle au cœur depuis des années. Il fait depuis 1 an des sortes de Malaises que nous pensons du à ses problèmes cardiaques : il tombe, convulsions, corps qui se raidit, yeux en arrière…cela dure en général moins d une minute , durant la crise nous lui donnons un spray prescrit par le vétérinaire et il reprend un peu ses esprits. En général ses crises surviennent sans raison apparente alors qu il est au repos. Nous nous demandions si cela était un malaise cardiaque , une crise d épilepsie ou un AVC ? Car il y’a peu , il a été confié pendant nos congés, et la Petsittet l a emmené en urgence car il s’est trouvé paralysé des 2 membres Gauche, est ce qu une crise d épilepsie aurait pu causer cette paralysie des membres ? Ou bien est ce un AVC ? A ce jour il reste encore paralysé , prend un traitement neurologique en plus des médicaments pour son cœur. Merci par avance De votre retour, Bien cordialement

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les symptômes que vous décrivez peuvent s'apparenter à bon nombre d'affections neurologiques ou vasculaires et seul un examen clinique approfondi et des examens complémentaires (imagerie et bilan sanguin) pourront orienter sur leurs origines. Ne perdez pas espoir et discutez en avec votre vétérinaire. Il vous expliquera sa démarche diagnostique et vous orientera dans les examens à réaliser et ce afin d'obtenir une amélioration de l'état clinique de votre animal le plus rapidement possible.
  • Question envoyée par David - 23/09/2019

    Bonjour, Ma petite chatte de maintenant 14 ans a commencé brusquement ses crises d’épilepsie il y a un an, celles-ci se manifestant essentiellement pendant le sommeil. Après un an de traitement (d’abord 1 crisax par jour, puis 1 et demi en concertation avec son vétérinaire d’alors) : elle s’était stabilisée, a retrouvé son sens de l’équilibre et des interactions. En effet, elle ne faisait que de mini crises où elle en semblait pas perdre conscience (miaulement, se débat un peu sur le flanc, met une patte au-dessus de la tête) et n’avait pas de convulsions à proprement parler. Ces mini crises survenaient de manière très sporadique et lors d’évènements « stressants » ou de phases d’agitation. Puis plus aucune crise depuis le mois de Mai 2019. Je précise qu’elle en était donc à un comprimé et demi de crisax par jour tout en étant tombée en dessous des trois kilos mais que depuis le moi de Mai justement, elle a beaucoup d’appétit et est montée à 3.42 kilos. Il y a trois jours, alors qu’elle dormait paisiblement, elle a fait une violente crise avec convulsions. Son nouveau vétérinaire (nous avons déménagé) a dit de ne pas trop s’inquiéter, les phases de rechute étant courantes. Hélas, les crises se sont rapprochées : une le surlendemain, très violente (avec feulements). Nous sommes allés consulter l’après-midi même mais notre chatte reprenant conscience assez vite, et retrouvant son comportement habituel (son premier réflexe étant d’aller à la gamelle), et ayant un bon rythme cardiaque, le vétérinaire a proposé d’attendre la semaine suivante pour une prise de sang, un bilan sanguin et la réadaptation de son traitement. Hélas, la nuit suivante, elle a enchaîné plusieurs crises rapprochées (toutes les heures). Nous l’avons emmenée en urgence chez la vétérinaire de garde qui nous a dit à peu près la même chose mais lui a fait une piqûre de cortisone pour la soulager. La nuit n’a pas été tranquille avec une crise toute les une à deux heures. A nouveau deux ce matin : en fait, cela arrive quand elle essaie de s’endormir. Nous avions espoir que la cause n’était pas tumorale, son état s’étant amélioré avec le temps. Ce peut-il que son lobe consacré au sommeil soit endommagé ou le siège d’une tumeur ? Comment expliquer une telle rechute ? Est-ce dû à sa prise de poids (elle a retrouvé celui d’origine malgré la vieillesse) ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    On ne connaît pas ou on ne peut pas mettre en évidence l’origine du déclenchement de l’activité électrique anormale du cerveau dans le cas précis de votre animal. Il est donc difficile d’expliquer l’apparition spontanée des convulsions. Il est vrai que la grande majorité d’entre elles survenant lorsque l’animal est endormi ou au repos est sans rapport avec une localisation spécifique dans son cortex. Le rapprochement des crises est signe que la maladie évolue et qu'il faut agir sur le traitement pour ralentir leurs apparitions. Afin de déterminer l'origine exacte des crises, le recours à l'imagerie (scanner ou IRM) serait utile afin d'écarter l'origine tumorale. Un bilan sanguin permettrait d'écarter les causes d'épilepsies réactionnelles. Nous comprenons votre inquiétude car il est difficile de voir son animal convulser, parlez en avec votre vétérinaire sur les options à envisager. Il saura vous conseiller. Ne perdez pas espoir.
  • Question envoyée par Patrick - 20/09/2019

    Que faire pendant une crise de convultion? Quelle attitude adopter?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Lors d'une crise de convulsions, il y a certaines règles à respecter qui sont détaillées au lien suivant. Surtout, ne pas paniquer et ne pas toucher l’animal, surveillez l’environnement de l’animal pour lui éviter toute blessure, soyez vigilant quant à de prochaines crises éventuelles et prévoyez d'emmener votre animal chez le vétérinaire pour en déterminer l'origine.
  • Question envoyée par Noémie - 16/09/2019

    Bonjour, mon chat Néo a commencé à faire des crises de convulsions cycliques (toutes les 15-20min). Quelques jours après, après avoir toutes les analyses possibles, une epilepsie est diagnostiquée et nous avons commencé il y a 2 jours à lui donner un traitement matin et soir Mais malgré le traitement les crises continuent, généralement c’est plusieurs (de 2 à 4) « d’affilée « (toujours espacées de 15-20 min) et après il dort pendant plusieurs heures Est ce que le traitement met plusieurs heures avant d’être assimilé à 100% ? Il y a eu de l’amélioration grâce au traitement parce qu’elles sont la majorité du temps de plus faible intensité et plus espacées mais c’est difficile de le voir quand même refaire des crises .. J’aimerai juste comprendre le « cycle » du traitement (a partir de combien de temps après la prise est il efficace et au bout de combien de temps l’effet commence à s’estomper)

    Réponse du vétérinaire expert :
    Nous comprenons votre inquiétude car l’initiation du traitement est parfois source d'interrogations. La mise en d'un traitement anti épileptique à base de phénobarbital est particulier car les concentrations plasmatiques (taux sanguins du produit) à l’état d’équilibre ne sont pas atteintes avant 1 à 2 semaines après initiation du traitement. L’effet du traitement n’est donc normalement pas visible avant deux semaines, et les doses ne doivent pas être augmentées pendant ce laps de temps. Passé ce délai, après administration orale de phénobarbital, le médicament est rapidement absorbé et les concentrations plasmatiques maximales sont atteintes dans les 4 à 8 heures. N'hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire qui a mis en place le traitement il sera de bon conseil.
  • Question envoyée par Françoise - 16/09/2019

    BONJOUR Je voudrais des conseils concernant les repas dont je fais l'alimentation maison . Je lui donne parfois du blanc de poulet cru en alternance avec du cuit . avec haricots verts cuit avec endives Je recherche votre avis concernant l'utilisation de viande cru les précautions d’hygiène à prendre si l'on peut alterner avec le cuit Je vous remercie de vos conseils d'avance ! Mon Youki est un croisé yorck lassa apso il fait en moyenne deux crises par mois selon le cycle lunaire il a du phéno deux fois jour je l'ai pris au refuge et de suite grosse crise dans les huit jours ….impressionnant actuellement c'est beaucoup moins fort !

    Réponse du vétérinaire expert :
    La prise en charge de l'alimentation de l'animal épileptique est un des éléments de réussite dans le traitement. En ce qui concerne l'utilisation de la viande crue, la personne qui prépare les repas doit prendre des précautions (port de gant si besoin) et une hygiène rigoureuse du plan de travail et de la gamelle de l’animal est nécessaire. Une étude a montré qu’il y a plus de salmonelles dans les selles de chiens nourris avec de la viande crue : il existe donc un risque bactérien zoonotique à prendre en compte (à éviter si le chien est en contact avec de jeunes enfants ou des personnes âgées ou immunodéprimées). Une alternative est la préparation de rations ménagères où la viande peut être cuite. Dans tous les cas, il convient de faire établir la ration ménagère ou le régime cru par le vétérinaire afin d’assurer que cette alimentation soit bien équilibrée (apport de complément minéral vitaminé). Quant à l'influence des phases lunaires, il n’y a malheureusement pas d’étude statistique à ce sujet sur la survenue des crises d’épilepsie chez l’animal à ce jour, ceci n’a été prouvé que dans l’espèce humaine et cela reste contesté. Mais si vous avez la conviction qu’il s’agit d’un facteur favorisant, n'hésitez pas à en parler à votre vétérinaire, il sera le plus à même de vous conseiller.
  • Question envoyée par Kenny - 10/09/2019

    Mon chat fait des crises d'épilepsie et après sa crise ça peut être long avant qu'il ne reprenne du mieux. Là, ça fait 2 jours qu'il a le souffle court. Qu'est ce qu'il y aurait a faire ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Après une crise, le retour à la normale peut effectivement prendre plusieurs jours mais si vous constatez une aggravation des manifestations ou un allongement de la durée de récupération, il peut être judicieux de consulter votre vétérinaire pour qu’il adapte le traitement. Le traitement a pour but de faire diminuer la fréquence, l’intensité et la durée des crises mais aussi de permettre une meilleure récupération après celles-ci . Nous vous conseillons de filmer votre animal pour que le vétérinaire puisse mieux se rendre compte des manifestations cliniques si votre animal a récupéré lorsque vous irez consulter.