Vos questions

actus_img_011

Nous sommes à votre écoute

Vous recherchez plus d'informations pour bien soigner votre animal de compagnie, contactez un de nos vétérinaires experts pour être rassuré. Utilisez cet espace pour poser vos questions, notre équipe vous répondra sous quelques jours. Pour toute urgence, contactez votre vétérinaire ou un service d'urgences vétérinaires. Pour rappel, ce site n'a pas vocation à remplacer une consultation vétérinaire, ni à émettre un quelconque jugement sur d'éventuels traitements. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller. 
  • Question envoyée par Alberto R. - 15/11/2018

    Bonjour, Ma chienne est passée de 1.65 mg/kg de phénobarbital à 3,3 mg/kg, après un passage à 2.9 qui n'a rien donné car ce médicament utilisé a un problème de sécabilité. La phénobarbitalémie, qui était de 14 μg/mL (à 1.65) et d'à peine 20 lors du dosage intermédiaire, est subitement passée à 41 μg/mL avec ce dosage à 3.3 mg/kg. La mesure a été prise à la mi journée, 5 heures après la prise du matin (avant nous faisions la prise à 11h, soit 4h après). Par contre l'appareil est nouveau et le vétérinaire nous a avoué que nous étions les premiers patients pour lesquels il l'utilisait… Nous gardons espoir qu'il s'agisse d'un mauvais calibrage. Car dans le cas contraire, cela voudrait dire que nous serions passés d'un seul coup du bas de l'intervalle thérapeutique à sa limite supérieure, sans possibilité de fait d'augmenter la dose en cas de récidive des crises. Pensez vous qu'il y ai une mesure de référence dans la journée, qu'il puisse y avoir des pics, voire des erreurs dans la manipulation des appareils ? Merci d'avance. Salutations

    Réponse du vétérinaire expert :
    Effectivement la situation, que vous décrivez, soulève de nombreuses questions. Le dernier dosage est étonnant et nous pensons qu'il serait nécessaire de le refaire en l'envoyant à un laboratoire d'analyse vétérinaire pour pouvoir confirmer ou non ce résultat. Il est effectivement possible qu'il y ait un mauvais calibrage de la machine ou un défaut des réactifs utilisés, tout cela pouvant provoquer un résultat erroné. L'heure de prise de sang a bien sûr une influence sur le résultat car, comme vous l'évoquez, il existe un pic plasmatique après la prise du médicament (environ 4h à 8h après). Il est recommandé de faire le prélèvement sanguin 5h après la prise du médicament mais si ce n'est pas possible, il faut juste s'assurer de la faire toujours dans le même intervalle horaire après la prise du médicament pour pouvoir comparer les résultats.
  • Question envoyée par Jeanne P. - 12/11/2018

    Bonjour, je me pose des questions sur la fin de vie de mon chien; je l'ai adopté à 5 ans, son traitement a fonctionné quelques années mais depuis quelques mois son épilepsie n'est plus contrôlable; il est très lourdement médicamenté (tripthérapie…), son pancréas en souffre, il a maintenant 10 ans passés et, en plus des crises de grand mal (toutes les deux à trois semaines) il est en crises de petit mal quasi permanentes( tics, absences, déficit neurologique). Comment juger de sa qualité de vie? Je ne me fais pas d'illusion, il faudra prendre une décision radicale, mais comment déterminer quel est le bon moment? Comment savoir s'il souffre? Il ne se plaint jamais (il était maltraité)…

    Réponse du vétérinaire expert :
    C'est une question difficile et légitime. Les signes de souffrance animale se caractérisent, entre autres, par une perte d'appétit et une fatigue, l'animal restera couché voire prostré. Si votre chien garde le moral, l'appétit et cherche toujours à jouer, c'est qu'il y a encore de l'espoir. Par rapport à l'aggravation de son épilepsie, il est nécessaire d'ajuster encore le traitement et donc d'en discuter avec votre vétérinaire. Vous pouvez lui demander s'il pense que cela pourrait être intéressant de vous faire référer à un vétérinaire spécialiste en neurologie (il y en a un à l'école vétérinaire de Toulouse).
  • Question envoyée par Feline F. - 12/11/2018

    Bonjour, ma chienne de 7 ans fait des rares crises d’épilepsies ( 1 a 2 fois par an ) suite à un gros choc émotionnel. Ma vétérinaire m’a conseiller des goute homéopathique dans les périodes de stress ou de changement. Jusque ici tout aller plutôt bien, mais cette après-midi après la sieste elle c’est réveiller en faisant une sorte de crises ne pouvais plus se lever, le regard vide et tremblante. Nous lui avons donner les goutes et depuis sa queue reste basse. Le début en partant du train arrière se dresse mais le reste ne lève pas… comment ce fais-t-il ? Dois-je m’inquiéter sérieusement ? Sont comportement et normal elle joue, mange, demande des câlins… tout semble normal mis à part sa queue…

    Réponse du vétérinaire expert :
    En cas d'aggravation de l'épilepsie ou d'apparition d'autres symptômes, il faut prendre rendez-vous avec le vétérinaire dès que possible. Nous vous conseillons donc de faire examiner votre chienne afin de comprendre ce qui engendre ces nouveaux symptômes.
  • Question envoyée par Séverine D. - 09/11/2018

    S'il vous plaît, est-ce qu'avec un traitement, il y a des chances qu'elle arrête de faire des crises définitivement ? Car c'est vraiment embêtant pour elle, ça arrive à n'importe quel moment pendant les repas, pendant ces promenades, même pendant son sommeil. Merci beaucoup

    Réponse du vétérinaire expert :
    Vous promettre qu’un traitement peut, à coup sûr, faire disparaître toutes les crises serait mensonger. Cependant, un traitement bien conduit peu considérablement améliorer les conditions de vie de l'animal dans beaucoup de cas.
  • Question envoyée par Séverine D. - 09/11/2018

    Bonjour, je me permets de poster cette question. J'ai adopté une chienne de 3 ans LPA et elle ne cesse de faire des crises à répétition. A chaque fois il y a 10 jours d'intervalle entre chaque crise. Je voudrais savoir quel traitement ferait le plus d'effet pour les arrêter définitivement. Je vous remercie. On m'a conseillé d'arrêter les croquettes.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Seul un vétérinaire, après un examen clinique de votre animal, peut vous conseiller un traitement adapté à celui-ci. En effet, les raisons pour lesquelles un animal peut faire des crises épileptiformes sont nombreuses. Il faudra donc un traitement adapté à la cause. En ce qui concerne l’alimentation, votre vétérinaire pourra également vous apporter des explications et vous proposer des solutions adaptées à votre chienne.
  • Question envoyée par Sandy S. - 06/11/2018

    Bonjour, j'ai un croisé berger allemand de 7 ans, qui fait des crises d'épilepsie depuis janvier 2018, il est sous traitement depuis, mais depuis quelques mois il fait des crises toutes les 2 semaines +/- 5 en moins de 24h. Mon vétérinaire me dit que c'est certainement une tumeur qu'il faut faire un scanner mais je n'ai pas les moyens vu le coût. Y a t il une autre solution pour pouvoir aider mon chien et ne plus le voir souffrir ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les examens complémentaires ont pour but d’affiner le diagnostic que votre vétérinaire a posé, l’objectif étant de mieux cerner la cause pour pouvoir optimiser le traitement. Nous vous conseillons de faire part à votre vétérinaire de vos difficultés financières, ainsi il pourra sans doute vous proposer un traitement médicamenteux peut être plus « généraliste » mais qui permettra, si cela est possible, d’atténuer les effets de la maladie et la souffrance de votre animal.
  • Question envoyée par Yalewene - 22/10/2018

    Bonjour, j'ai deux chatons de 5 mois en famille d'accueil chez moi depuis qu'elles ont 3/semaines (maman écrasé nous avons donc biberonné la portée) qui se sont mise soudainement a faire des crises d'épilepsie. j'essaye de comprendre les causes et la seule chose qui a changé c'est leur vaccination 9 jours avant le début de la première crise. Les crises sont groupées c'est a dire qu'elles en font plusieurs sur 24h parfois très rapproché, le moindre stimulus auditif, olfactif ou sensorielle (caresse, léchage de l'autre chat …) peut en déclencher lorsqu'elles sont en phase d'en faire. très vite une des petites a perdu l'équilibre, puis a eu une parésie, puis incontinence et maintenant des problèmes pour s'alimenter. Je la sais condamner mais elle fait encore sa toilettes, se promène, ronronne … Ma question est est ce que quelqu'un a deja eu de tel effet secondaire avec le vaccin? Test toxo, fiv,felv, pif négatif. Seule ces 2 petites puces, les plus petite de la portée présente ce problème, les 3 autres vont actuellement bien. La cortisone les soulage. Une des minettes a eu presque 10 crises jeudi soir, courte mais dès qu'on la touchait c'était repartiz. Elle ne perd pas conscience ses mouvements deviennent désordonnés, ses pupilles noirs, elle tremblotte la tête raide et semble chercher du regard, ensuite elle perd l'équilibre et se met a pétrir dans le vide avec ses pattes avant. Puis elle revient à la normal mais ne peux plus marcher pendant plusieurs longue minute si une nouvelle crise ne se présente pas. L'autre a les même crises mais n'a jamais retrouvé sa mobilité

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse1Les crises convulsives de vos chatons, vu leur très jeune âge et qu'ils soient touchés tous les deux, semblent être liées à une épilepsie secondaire : intracrânienne  (malformation cérébrale ? Atteinte cérébrale due à un virus ? Autre ?) ou extracrânienne (anomalie au niveau du foie, du pancréas, etc.). Vous pouvez consulter notre article à ce sujet : ici. Les vaccins ne sont pas réputés pour faire ce genre de symptômes mais nous vous invitons à vous rapprocher de votre vétérinaire pour faire une déclaration de pharmacovigilance, grâce à cela l'agence du médicament va étudier la causalité entre le vaccin et l'épilepsie : https://pharmacovigilance-anmv.anses.fr/ Il est nécessaire de revoir votre vétérinaire pour mieux comprendre l'origine de ces crises et voir si un traitement peut être mis en place.  
  • Question envoyée par Jessica F. - 22/10/2018

    Bonjour, Nous avons accueillis deux frères a l'âge de 3 mois et nous avons découvert deux mois plus tard que le plus petit (en taille) et epileptique, il est donc sous traitement antiépileptique. Mais depuis, il ne supporte pas qu'on le porte ou qu'on me caresse. Pensez vous que cela puisse venir de son épilepsie ? Sachant que son frère lui c'est tout l'inverse il demande tôt le temps des caresses. Je précise que nos chats on maintenant 1 ans et 2 mois. Je vous remercie pour vos réponses.

    Réponse du vétérinaire expert :
    reponse1Il est difficile de pouvoir vous répondre. Si le changement de comportement est apparu de manière concomitante à l'épilepsie et/ou au traitement ou encore si son épilepsie n'est plus contrôlée par le traitement, il est possible que cela puisse avoir un lien. Dans le dernier cas, si l'épilepsie s'aggrave, il faut prendre rendez-vous au plus vite avec le vétérinaire. Si l'épilepsie est contrôlée et que ce comportement est apparu vers ses 6 mois- 1 an, cela peut être sa "crise d'adolescence". Votre chat n'est plus un chaton : à cet âge,  il affirme ses choix et sa différence. Respectez ses envies, tout en continuant à lui proposer des caresses régulièrement mais peut-être plus courtes et essayez de trouver des activités qui lui plaisent pour renforcer votre lien.
  • Question envoyée par Nicole S. - 22/10/2018

    Bonjour, j'ai un chat de 14ans qui fait des crises épileptiformes depuis 7 semaines (3 crises espacées de 4 ou 3 semaines). Le vétérinaire a entendu ma description des crises (type crise de "grand mal" avec convulsions, pédalage des membres arrières, hypersalivation, pupilles dilatées, prostration, urine et selles qui "échappent" en début de crise…) et après avoir pris satension au lendemain de la 2e crise il diagnostiqué de l'hypertension (180/?) et lui a donné un traitement pour lui faire baisser la tension. Peut-on différencier une crise d'épilepsie d' une crise d'epilesie suite à un AVC? Si oui, comment? Y a-t-il des examens qu'il faudrait faire? Et si les crises sont dues à des AVC, doit-on seulement traiter les AVC ou peut-on y adjoindre un traitement anti-épileptique? Je vous remercie par avance pour vos réponses et j'espère avoir été claire car je découvre l'épilepsie et je ne maîtrise peut-être pas le vocabulaire.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Vous soulevez des questions intéressantes qui soulignent bien la complexité de la crise d'épilepsie. En fait, une crise convulsive est un symptôme, comme le vomissement est un symptôme de la gastro-entérite par exemple, mais peut aussi être un symptôme d'une intoxication alimentaire. L'épilepsie, quant à elle, se définit par la répétition de crises convulsives. Votre chat est donc bien épileptique. Quelles sont les origines possibles de l'épilepsie chez le chat ? (voir notre article ici) Il peut s'agir d'une épilepsie primaire (dans ce cas, l'animal est totalement normal hormis les crises convulsives) ou d'une épilepsie secondaire. Dans ce second cas, l'animal présente une anomalie au niveau du cerveau (AVC, malformation, tumeur, etc.) ou une anomalie au niveau d'un organe (comme le foie, le pancréas, etc.). Mais peut-on différencier une crise convulsive d'une épilepsie primaire de celle d'une épilepsie secondaire ? La réponse est malheureusement non... En effet, reprenons le parallèle avec un vomissement : il n'est pas possible de différentier si l'origine est une gastro-entérite, une grippe ou encore une intoxication alimentaire juste à partir de ce symptôme ; il est nécessaire de recouper les symptômes voire de recourir à des examens. C'est la même chose dans le cas d'une crise convulsive, il faut voir s'il y a d'autres symptômes associés pour aiguiller le diagnostic. Des examens complémentaires peuvent être proposés notamment en cas de suspicion d'AVC comme l'imagerie cérébrale via un scanner ou une IRM qui permettront de confirmer le diagnostic. Il est important de connaître l'origine des crises convulsives car en traitant le problème à sa source, les crises pourront disparaître. Le traitement n'est bien sûr pas le même si le problème se situe dans le cerveau ou dans un autre organe. Selon le type de lésion, il n'y existera pas forcément de traitement curatif et dans ce cas, il pourra être nécessaire d'adjoindre un traitement antiépileptique pour faire cesser les crises d'épilepsie. Concernant votre chat, nous ne sommes pas en mesure de vous dire ce qui fonctionnera et si uniquement un traitement contre l'hypertension pourra suffire, vous avancerez pas à pas avec votre vétérinaire pour trouver ce qui convient à votre chat. Pour mieux comprendre l'épilepsie animale, nous vous invitons à télécharger le fascicule "Comprendre l'épilepsie" en cliquant ici.
  • Question envoyée par Lucienne M. - 15/10/2018

    Pourquoi mes chats Sacré de Birmanie prennent ils des crises d'épilepsie ? Faut-il envisager l'euthanasie?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Avant d'envisager l'euthanasie, il faudrait investiguer sur l'origine de ces crises. Elles peuvent dû à une intoxication, une anomalie dans le cerveau ou dans un organe comme le foie par exemple, ou encore être d'origine inconnue. Vous pouvez consulter notre article sur ce sujet ici. Si plusieurs chats sont atteints alors qu'il n'ont pas de lien de parenté, cela oriente plutôt sur l'ingestion d'un toxique convulsivant. Nous vous conseillons de prendre un rendez-vous chez notre vétérinaire au plus vite.