Vos témoignages

  • Nous avions un cane corso qui au bout d'un an a débuté des crises d épilepsie.traitement au quotidien consultation dans une clinique IRM analyse rien.dernierement 10 crises dans la journée horrible nous avons donc avec grand peine le faire piquer…. attention donc au cane corso avant de choisir un chiotLouis le 18/11/2019
  • Bonjour Sierra notre écaille de tortue vient d avoir sa troisième crise d épilepsie en deux ans. La première fois c était le jour de notre arrivée en vacances, la deuxième sept semaines après. Elle a eu un traitement pendant quelques jour. Le vétérinaire n a pas fait d examen. En ce moment elle a commencé un rhume alors elle a des inhalations. C est à base d huiles essentielles. Est-ce que c est cela qui lui a donné sa crise cette nuit ? Elle a été plus longue que les précédentes. Elle a eu ensuite 1/4 de cachet du médicament pendant 5 à 6 jours. Pas de chance son vétérinaire est en vacances. Il nous avait donné pour conseil de lui en donner aussi la veille et le jour de son voyage en cage pour nos vacances et elle n avait rien eu. J espere que nous n aurons pas à faire passer d IRM à notre chatte ; elle n a même pas 6 ans. Je suis de tout coeur avec ceux qui connaissent cette situation car il n y a pas que le fait de nettoyer après la crise, il y a aussi le état du chat ensuite. Elle pouvait tenir sur ses pattes, descendre l'escalier et miauler à la porte pour sortir et revenir sur le lit sans s installer réellement. Quand elle a commencé à vouloir se coucher contre moi et arreter de ronronner, j ai su qu elle avait retrouvé ses esprits et qu elle allait dormir à nouveau.V le 25/10/2019
  • Bonjour, Mon chat a 12 ans et ses crises d'épilepsie ont commencé à l'âge de 6 mois. C'est un chat de race et il s'agit d'une epilepsie idiopathique. Il faisait des crises grand mal et le vétérinaire après quelques tâtonnements a trouvé le bon dosage pour le traitement médicamenteux. Il n'a plus fait de crises pendant 9 ans. Malheureusement il y a 2 ans sont apparus des signes d'hépatotoxicité et nous avons tenté un sevrage sur 6 mois: les crises ont réapparu, il a donc fallu reprendre le traitement à dose diminuée ( avec une barbitémie insuffisante) mais les crises se sont raréfiées: 3 cette année. Mon chat mène la vie d'un chat normal: il joue,il râle pour manifester son désaccord, il grimpe sur les meubles, il court après les merles: bref un quotidien sans problème. Et cerise sur le gâteau il suffit que je lui présente son comprimé dans sa petite assiette pour qu'il le mange comme une friandise. Je ne sais pas si la maladie abrègera son espérance de vie mais pour l'instant il se porte très bien.Castafiore le 30/09/2019
  • Notre petite Dana petit bouledog Français de 11 ans et demi nous a quitté mardi . Nous avons adopté notre petite chienne , elle avait 5 ans . Elle avait eu une vie difficile . Quelques temps son arrivée chez nous elle a fait un avc dont elle s'est remise ensuite elle a dû être opéré des yeux puis de l'utérus , elle avait eu 8 chiots avec son ancien propriétaire .En 2016 1 crise d'épilepsie puis plus rien .Notre petite boule d amour allait bien , jusqu'à dimanche ou nous avons eu plusieurs crises avec des hurlements , lundi matin le vétérinaire nous donne un traitement mais l'après midi 2 crises ensuite une à 5 heures une autre à 9 , elle ne nous quittait pas du regard elle était épuisé ne tenait plus sur ses petites pattes .Nous avons dû prendre la difficile décision . Elle va beaucoup nous manquer notre petite chérie , elle était si affectueuse . Elle ne souffre plusFrançoise Suzanne le 12/09/2019
  • Bonjour à tous. Je suis médecin et j'espère que ce témoignage pourra aider les personnes qui ont eu à gérer un chat épileptique. J'ai recueilli notre petite Zoé à l'âge de 5 mois, en septembre 2017. Elle avait été "offerte" à un Monsieur âgé qui était en très mauvaise santé. Il venait de déménager dans ma ville et s'était disputé avec le premier médecin-traitant qu'il avait choisi. J'arrive donc chez lui pour la première fois en juillet ou Août 2017 et je rencontre notre petite Zoé avec laquelle ce que l'on appelle "Love at first sight" se produit ! Immédiatement, cette petite boule de poils commence à me faire des niches, à jouer avec moi et à jouer à cache-cache dans les coussins du divan pendant que je rédige mes ordonnances. La santé de ce patient se dégrade sur tous les plans et je dois l'hospitaliser. Je lui demande ce qu'il va faire avec cette petite chatte et il me répond sans la moindre hésitation : "Je m'en fiche, on la mettra à la S.P.A et on la piquera !" J'ai dû ma faire violence pour ne pas lui dire que j'allais ré-ouvrir ma mallette et que c'est lui que j'allais piquer s'il continuait à proférer de pareilles horreurs ! Je lui propose alors d'héberger cette petite boule d'amour pendant son hospitalisation, ce qu'il accepte. Elle arrive donc chez nous en Septembre 2017 et, depuis,elle ne nous a plus quittés et nous avons vécu un bonheur total avec une petite chatte totalement exceptionnelle de gentillesse, d'espièglerie, d'intelligence, de joie de vivre et qui inventait elle-même des jeux interactifs à partager avec nous ("chat en papillote" quand elle se cachait sous mon drap d'examen et qu'il fallait que je l'emballe dedans pour jouer, "chat tressé" quand elle grimpait sur les barreaux de la chaise de cuisine et qu'elle s'y entortillait comme une liane, "cache-chat" quand elle nous attendait derrière un coin de mur et nous surprenait en sautant des quatre pattes vers nous quand nous passions, "balle au mur", "saute-mur", "chat ninja" et tant d'autres choses qui sont difficiles à croire pour qui ne les a pas vues ! Nous l'emmenions en vacances avec nous et elle se promenait en laisse comme un petit chien. Hélas, nos dernières vacances, d'il y a quelques jours, se sont dramatiquement abrégées : elle a commencé à faire des crises d'épilepsie (13 crises d'épilepsie "petit mal" et une crise "grand mal" sur moins de 24 heures et le vétérinaire n'a rien pu faire pour la sauver malgré une surveillance intensive. Elle allait avoir deux ans et demi et elle est, maintenant au paradis des chats. La rose que nous avons coupée et déposée sur sa tombe il y a trois jours ne se flétrit pas et le bouton qui est sur la même branche commence à éclore ! La douleur que nous éprouvons de cette perte, ma compagne et moi, est incommensurable !Gauthier le 12/09/2019
  • Bonjour…. Il y a une année Paddy à fait sa première crise d'épilepsie… aucuns organes internes touchés donc plutôt cérébral… Une année assez difficile il faut bien l'avouer… grosse panique durant les premières crises à répétitions, pensées d'euthanasie…. puis médication et moi qui me suis habituée et qui ai accepté que mon jeune chien de 6 ans soit devenu un vieux chien d'un jour à l'autre…. J'ai fais attention à ne pas le confronter à des situations stressantes ni à me suivre dans de trop longues randos… En décembre, il a fait un AVC, ne tenait plus debout, ne mangeait plus… après visite vétérinaire il a été un peu mieux… puis en mars les crises se sont à nouveau rapprochées, il faut dire qu'elles ont eu lieu tous les 10 à 15 jours… mais je m'y étais habituée et les attendaient pour qu'elles soient derrière nous…. la nuit de samedi à dimanche 31.8-1.9 il m'a fait 3 crises en 35 minutes…. entre 3h40 et 4h15 du matin… à midi il se remettait à peine…. hier soir, le 2 il est tombé sans raison… ce matin je l'ai accompagné à notre dernier rdv vétérinaire… nous avons gagné une année ensemble, je ne pensais pas qu'il passerait l'été avec les canicules mais nous avons même pu faire une jolie randonnée… Une année très difficile… maintenant un soulagement pour nous deux et un grand vide pour moi… Courage à vous tous qui vivez cette épilepsie….Carol le 10/09/2019
  • voici l histoire de ma chienme galina berger suisse ,chienne tres adorable qui a la suite d une castration car elle avait une foufoune emorne quand elle avait ces chaleur donc j ai voulut la faire castre pour son bien ,je ne sais pas exatement ce qui c est passe ,mais 1 ans apres ma chienne a commence a faire une crise epilespie ,6 mois plus tard ca recommancé ,la 2e année elle en fesait pratiquent tout les 2mois et partir du mois d octore 2018 elle m en serai 3 a 4 crise par jours j ai été voir plusieurs veterinaire qui lui a prescrit 2 traitements donc et a bas de plant et l contre des convultion ça la était j usqu au jour du weed end du 28/6/2019 ELLE N AS PAS ARRETE DE FAIT DES CRISE TOUT LES 1H30 EN TOUT ELLE M EN FAIT 17 CRISES ET CROYER MOI MALGRES LES TRAITEMENT QU ON DONNE RIEN Ne la calme LE LUNDI MATIN C ETAIT PIRE car ca ca dernier crise elle en a hurler la mort en me fesanr comprendre qu elle n en pouvais plus LA VETO QUI ME LA FAIT PARTIR EN DOUCEUR, moi aujourd huitj en souffre d avoir une bete avec cette saloprie et j aimerai s avoir pourquoi elle a eu des crises car elle n avait que 7 ans et je me dit que si je ne l aura pas opérer elle n en aurai jamais eu ,c est pas mormal que les chiens nous declenche cette maladie et qu on ne rien fait car plus essaie de les aider et c est pire ou est c est de la porté en elle meme qui avais le symtome car j avait des deger allemant in ne m on j ais fait çaNathalie le 26/07/2019
  • Bonjour, j’ai adopté mon chien à la spa il y a maintenant 2 mois. La 1ère crise d’epilepsie a eu lieu au bout de deux semaines. Elle a duré 1h40 le temps que le vétérinaire de garde arrive et lui administre des calmants. Mon chien a fait 7 crise ala suite. La spa dit que le chien n’a pas été épileptique au cours des 6 mois qu’il a passé à la spa… Nous avons essayé le traitement Imépitoïne pendant un mois, les crises sont revenues mais ne sont pas longues (30-60sec de convulsions, un peu de pédalage). mon chien ne récupère pas toujours rapidement, il lui arrive parfois de ne pas me reconnaître mais ça revient toujours. L'imépitoïne n’aidant pas au niveau de l’an frequence des crises, nous l’avons mis sous phénobarbital il y a deux semaines. Mais il a refait 3 crises consécutives ce week end. J’ai noté que mon chien faisait des crises beaucoup plus courtes quand je le tenais plaqué au sol en le caressant. Ensuite je le laisse marcher en restant à côté de lui pour qu’il ne se cogne pas et pour ralentir sa chute si les crises s’enchainent. Ce week end je l’ai mis dehors et les crises semblaient moins violentes que dans le salon ou sa tête risque de heurter tout. Je ne travaille pas actuellement. Mon chien est plus qu’adorable. Je suis très inquiète pour la reprise de mon travail car je ne veux pas le laisser enfermé au cas où il aurait une crise en mon absence. Des témoignages disent que certains chiens peuvent vivre toute leur vie avec l’epilepsie si on trouve le bon traitement, j’espere que le mien vivra le plus longtemps possible. Courage à tous. Ne baissez pas les bras et si cela est possible, demandez un deuxième avis médical.Jade le 16/07/2019
  • Bonjour, je viens apporter un message d'espoir concernant la guérison de l'épilepsie chez le chat. Mon chat faisait des crises d'épilepsie, il a failli mourir à plusieurs reprises, je vous passe les détails des examens et des drogues vétérinaires. Finalement, la solution était de ne lui donner à manger que de la viande fraîche bio. (J'ai essayé la viande bon marché mais ça ne marche pas, il faut de la viande bio). Ça fait maintenant un an que mon chat n'a plus eu de crise d'épilepsie, sans aucun traitement et il se porte comme un charme ! Gros bisous à tous, ChantalChantal le 15/07/2019
  • bonjour j'ai persane de 16 ans qui fait des crise depuis 2008 elle va pas mal A UNE VIE NORMALE de plus les crises sont plus rare cordialementChristiane le 18/06/2019
1 2 3 13