Questions sur l’épilepsie des NAC

  • Question envoyée par Véronique - 13/10/2021

    Notre teckel âgée de bientôt 7 ans fait des crises d'épilepsie primaire depuis 6 ans.Elle pèse 6,8kg. Elle est très émotive, ses crises se déclenchent principalement lors de situations où elle manifeste sa joie. 3 crises par mois qui durent de 1h à 2h Elle prend du xxx à raison d'1 comprimé par jour. Son alimentation est faite de croquettes pour chien stérilisé auquel nous,ajoutons des haricots verts et des féculents. Or, nous venons de lire que les féculents ne sont pas bénéfiques pour les chiens épileptiques…..merci de bien vouloir nous conseiller sur l'alimentation à lui procurer. (Croquettes ? Légumes ? Huile de coco ? Ration ? Etc…..)

    Réponse du vétérinaire expert :
    Il peut en effet être intéressant d’adapter l’alimentation d’un animal souffrant d’épilepsie en complément de son traitement antiépileptique mais jamais sans transition (sur plusieurs jours) et toujours en concertation avec votre vétérinaire qui connaît le mieux votre animal. Les principales recommandations concernant l’alimentation sont :
    • La prévention de la prise de poids liée à l’augmentation de l’appétit associée parfois à la prise du traitement antiépileptique. . Pour cela, il est conseillé de donner une alimentation hypocalorique permettant de donner des volumes suffisants, ce à quoi il est possible d’ajouter un complément de fibres sous forme de légumes à volonté, comme les courgettes ou les haricots verts chez les chiens. L’alimentation devra être riche en protéines pour optimiser la satiété et pauvre en lipides. Il est aussi possible d’humidifier les croquettes pour augmenter le volume de la ration. Cette dernière pourra aussi être fractionnée en au moins deux repas ;
    • Donner une alimentation stable en évitant les à-côtés car certains antiépileptiques sont sensibles aux variations en teneur de sel ;
    • Il est aussi possible de donner certains compléments alimentaires (oméga-3, huile de coco, vitamine B1 sont des éléments pouvant être bénéfiques pour le cerveau). Il existe aussi certaines gammes d’aliments que votre vétérinaire pourra vous recommander. Attention, toutefois à l’huile de coco qui peut provoquer des diarrhées et des crampes abdominales. A utiliser avec modération.
    Concernant le régime cétogène (riche en graisses et pauvre en glucides et donc en féculents) mis en avant dans certaines études chez l’enfant, il est à noter que l’extrapolation d’une espèce à l’autre, à fortiori de l’humain au chien, est hasardeuse, étant donné les différences de métabolisme entre l’humain et l’espèce canine, les différents types d’épilepsie, les effets secondaires des traitements propres au chien,… Ce régime est donc déconseillé chez le chien. N’hésitez pas à lire notre article sur le sujet : http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chien/alimentation-du-chien-epileptique/quelle-alimentation-pour-le-chien-epileptique/
  • Question envoyée par Tiphanie - 30/09/2021

    Bonjour , mon chien fait des crises d'épilepsies depuis ses 5 mois il a 10 mois aujourd'hui , nous avons vu un neurologue et fait tout les examens possible et inimaginable et rien , tout est normal … Il est sous traitement matin midi et soir mais continu ses crises , sauf que je viens de de rendre compte que toutes ses crises ont été faites le 17 de chaque mois et seulement le 17 de chaque mois , je trouve ça vraiment bizar et me dit que ça ne doit pas être un hasard …. auriez vous une idée ou avez vous déjà rencontré ce cas ??? Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    L’apparition de crises convulsives chez les animaux, qui se répètent toujours à une date identique, relève souvent de coïncidence. Cependant, votre déduction peut tout de même permettre parfois de découvrir un facteur déclenchant les crises comme des travaux, un signal sonore, visuel ou autre qui se déroulerait toujours à cette date précise du mois. Il serait donc intéressant de creuser la question et peut-être d’en parler à votre vétérinaire qui est le seul à bien connaître votre chien, ce qui pourrait permettre d’identifier le problème et peut-être l’éviter si cela est possible. Bonne journée
  • Question envoyée par Christiane - 30/09/2021

    Cendrillon (15,5ans), fait sa première crise fin janvier 2021 (15 jours après ce que ma maman soit partie en MRS). Je suppose, que "la personne en moins dans le ménage", a provoqué cette crise. Vers le mois de mars, on a appeler le vétérinaire, et il a vu "nous n'avions pas fait attention", qu'elle faisait une jaunisse. L'intérieur de sa bouche est jaune "comme si elle avait fumer 2 paquets de clopes par jour et ses oreilles, un peu jaunes aussi. Etant arlequine "écaille de tortue", nous n'avons pas vu que ses oreilles étaient un peu jaunes. Aujourd'hui, elle est toujours toute jaune dans la bouche. Comme c'est le foie qui est atteint, peut-on lui donner un petit traitement à base d'artichaud" ? J'aimerais savoir, si ça pourrait provoquer autre chose ? J'ai remarqué, que quasi tous les vétérinaires, prescrivent des médicaments "souvent difficilement administrables à nos minous". C'est bien plus facile "pour nous aussi" de faire une injection quand c'est possible. Mais ici, je ne sais pas s'il y a des "traitements à base d'artichaud" pour le foie, qu'on pourrait administrer aux minous

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les maladies du foie peuvent effectivement être une source de crises convulsives. Un traitement phytothérapique doit être choisi en fonction de la pathologie hépatique et de l’état général de l’animal malade. N'hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire qui pourra mieux vous orienter vers un produit adapté ou vers un vétérinaire ayant l’habitude de prescrire des traitements phytothérapiques.
  • Question envoyée par Emilie - 30/09/2021

    Bonjour, mon chat a été diagnostiqué épileptique idiopathique depuis le mois de janvier. Il a passé 8 mois sans crise par la mise en on place d’un traitement. Mais là il refait des crises assez régulière depuis plus d’un mois. J’ai parlé avec mon vétérinaire d’ajouter du cbd. Que pensez vous du cbd dans son cas ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Nous avons élaboré une infographie sur le sujet qui peut vous intéresser car c’est une question qui nous est posée assez fréquemment : http://www.mon-animal-epileptique.fr/wp-content/uploads/2020/05/Le-cannabis-th%C3%A9rapeutique-et-l%C3%A9pilepsie-animale.pdf A l’heure actuelle, on recense peu d’études et sur des effectifs restreints où l’huile de chanvre a été testée en association avec un traitement antiépileptique dans l’objectif de diminuer la fréquence des crises chez des chiens et chats. Une seule étude (en 2019) a montré des résultats encourageants. Cependant, d’autres études à plus grande échelle sont nécessaires afin d’évaluer l’efficacité de cette association ainsi que son innocuité à long terme. La complémentation en huile de chanvre ne remplace en aucun cas un traitement antiépileptique (il n’existe pas de médicament vétérinaire à base de CBD à ce jour ayant d’allégation thérapeutique pour l’épilepsie). N’oubliez pas que votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller pour le traitement de votre animal.
  • Question envoyée par Julie - 30/09/2021

    Bonjour, j'ai un berger australien de 18 mois qui depuis un bon moment le soir est comme énervé,se met dans un coin , alete et est difficile à apaiser ( rien à voir à une crise d'epilepsie je précise) j'en ai donc discuter au vétérinaire qui m'a parlé d'épilepsie idiopathique (suite au vidéo que je lui ai montrer) elle conseil de metre un traitement en place contre l'épilepsie, je me pose la question s'il serait pas mieu d'avoir plutôt l'avis d'un neurologue voir même un irm ou autre pour en être certain? Ou pensez vous qu'il faut tenter ce traitement et voir ce que ca donne? J'ai peur de lui donner se traitement et qu'au final ce n'est pas le bon diagnostique , qu'en pensez ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les symptômes décrits, assez atypiques pour de l’épilepsie, peuvent pourtant y faire penser en tant que crises d'épilepsies partielles car votre chien ne perd pas connaissance. Chez l’animal, il est parfois difficile de distinguer un trouble comportemental d’un trouble neurologique ou d’un trouble douloureux (la frontière entre les 3 étant souvent très mince). Le filmer a été un bon réflexe même si la vidéo ne peut pas permettre d'être sûr à 100% de la nature exacte de ces épisodes. Il peut être possible d'envoyer via votre vétérinaire ces vidéos à un spécialiste en neurologie de votre région qui sera peut-être plus à même de répondre. Seul votre vétérinaire pourra vous conseiller après examen de votre animal. Vous pouvez également demander à votre vétérinaire de vous recommander auprès d’un vétérinaire spécialiste en neurologie qui a l’habitude de voir de nombreux cas d’épilepsie. Vous êtes aussi libre de consulter un autre vétérinaire généraliste pour un second avis. En posant le diagnostic par des examens, le vétérinaire pourra vous proposer un traitement adapté et ainsi éviter au maximum le déclenchement de ces crises. Sachez que le parcours peut être long avant de trouver le traitement personnalisé mais ne perdez pas espoir, vous y arriverez.
  • Question envoyée par Edith - 13/09/2021

    Bonjour, Mon chien Rex fait des crises. Il est tranquille et d'un coup, il se lève remonte une patte raide et ensuite les autres pattes. Il a le regard évasif, mais il comprend, la queue entre les jambes. Il est lucide. Quand je suis allé au vétérinaire, elle ma dit que cela étais une hernie dyscale cervicale, mais il a aucune douleur. Je pense que cela serais plus de l'épilepsie. suite au médicament et du repos cela ne est moins intense mais il fait des crises de la même façon quand même et j’attends pour un rendez-vous pour la suite car je ne sais pas trop quoi en penser. J'aimerais que vous me recommandiez ce que je devrais faire le plus vite et comment bien le faire. Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les symptômes d’un animal familier sont parfois compliqués à interpréter étant donné qu’ils ne sont pas forcément significatifs d’une maladie et malheureusement pour nous humains, les animaux ne peuvent verbaliser leurs sensations. Il existe en effet des crises convulsives partielles qui peuvent être plus difficiles à reconnaître que des crises convulsives généralisées. Elles peuvent se manifester par des contractions musculaires et des mouvements répétés d’un seul membre, des contractions musculaires de la face, des mâchonnements, une hypersalivation…Elles peuvent s’accompagner de modifications du comportement : baisse de la vigilance, peur, agressivité, hallucinations avec attaque d’objets virtuels ou chasse de mouches imaginaires (fly-biting), aboiements ou vocalises, tournis, course sans but, isolement ou recherche de contact avec son maître, … Le diagnostic peut donc être difficile et peut nécessiter la réalisation d’examens complémentaires afin de le confirmer et si c’est le cas d’en trouver la cause. Faites confiance à votre vétérinaire et pensez à filmer votre animal. En effet, plus votre vétérinaire aura d’informations (vidéo des crises, effets des médicaments, examens complémentaires, rapports des propriétaires,…), plus celles-ci lui permettront de l’aider dans son diagnostic définitif, parfois long à être posé malheureusement.
  • Question envoyée par Claude - 07/09/2021

    Mon malinois de 6 ans 1/2 à un traitement xxx 60g ,2 cp le matin à 7 heures15 et 2cp et demi le soir. Vendredi dernier,j ai oublié de donner son traitement,je lui ai donné 1 heure et demi après. Samedi soir à 23 heures 30 ,j ai eu plusieurs crises. Est ce le décalage de son traitement qui a pu provoquée les crises ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Concernant la prise du traitement médicamenteux, décalée exceptionnellement de 1h30, et la survenue de 3 crises épileptiformes 24h plus tard chez votre chien Malinois, la probabilité d’un lien entre les 2 est très faible. En effet, si les crises s’étaient déclenchées le soir même de la prise décalée, il y aurait pu avoir un lien (minime mais possible sur certains chiens très sensibles). Je vous invite à lire notre article ici : http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chien/traitement-des-chiens-epileptiques/pour-un-passage-en-douceur-a-lheure-dete/ Bien-sûr, cela sous-entend que lors de la journée du samedi, votre chien a bien reçu son traitement aux heures habituelles. Ainsi, il serait sans doute intéressant de reprendre contact avec votre vétérinaire afin de refaire un contrôle clinique et sanguin pour rechercher une autre origine à ces 3 crises consécutives. Espérant que l’état de santé de votre Malinois se stabilise rapidement,
  • Question envoyée par Marie - 07/09/2021

    Mon labrador iber a des difficultés à uriner, aucune cause mécanique a ce jour Avant de pousser les examens scanner etc ce pourrait il être un problème neurologique ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    La dysurie (c’est-à-dire une anomalie au niveau de l’évacuation des urines) peut avoir de nombreuses explications chez un chien mâle : inflammation, infection, mécanique (calculs urinaires, problèmes de prostate, …), cause neurologique, tumeur, …. Il est difficile pour nous de vous aider d’avantage dans le diagnostic, excepté vous confirmer l’existence de troubles neurologiques avec pour conséquence, une atteinte urinaire. Seul votre vétérinaire qui connaît bien votre animal est à même d’établir un diagnostic. N’hésitez pas à lui faire part de vos questions et de vos doutes.
  • Question envoyée par Céline - 31/08/2021

    Mon chien a 4 ans et fait des crises d'épilepsie 1 fois par mois. Il a un traitement que le vétérinaire lui a prescrit (barbiturique) il m'a dit qu'il fallait lui augmenter les doses mais je n'y tiens pas il dort déjà beaucoup. Puis-je associer a son traitement un traitement homéopathique et savoir si il n'y a pas de risque ? merci de votre réponse.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Bonjour, Vous pouvez utiliser les traitements homéopathiques en supplément des traitements allopathiques. Il n’y a pas de contre-indication spécifique. Néanmoins, nous vous conseillons d’en discuter avec votre vétérinaire afin d’échanger, vous comme lui, sur l’objectif thérapeutique à atteindre et sur le seuil maximal d’effets secondaires des traitements que vous acceptez, les résultats de contrôle sanguin des traitements, etc. afin qu’il comprenne votre avis d’une part mais qu’il puisse aussi vous expliquer sa démarche thérapeutique d’autre part. Il n’est peut-être pas évident de le contacter plus longuement (étant donné l’emploi du temps souvent chargé des soignants), mais vous pouvez aussi essayer de prévoir un RDV de consultation dédié à cet échange (par l’intermédiaire de la/le secrétaire), ce qui pourra être bénéfique pour la suite de la prise en charge de votre petit bouledogue. Nous espérons que vous puissiez trouver une solution thérapeutique optimale.
  • Question envoyée par Virginie - 23/08/2021

    Bonjour. Ma chienne a commencé par une syncope dû a une allergie ( gonflement) 3mois après une nouvelle syncope sans justificatif… 1semaine après crise épilepsie a 15h.puis 20h.puis 00h30.puis le lendemain 10h x2 d'affilée en 5sec d'espace idem a 19h30 . 2eme syncope et le veto m'a prescrit de l'oxygene pour le cerveau. 1ere crise épileptique 1semaine après, le veto m'a prescris des barbituriques. Donc prise a 19h hier et crise a 19h15-30 . Depuis plus rien mais elle a des effets indésirables a la pelle ! Elle fait comme des crises mais sans perdre connaissance et se redire. Elle fait des aller retour 30 a 40min. Halète .. pleure et me suit partout et fouille partout comme si elle ne savait pas où elle était. Elle ne me reconnait pas ni même l'autre chienne . Quand je m'approche elle a peur et recule. Soucis de vu et d'ouïe aussi même si elle est légèrement sourde mais là c'est pas loin du complet. En gros elle est désorientée et tombe. Meme dans sa gamelle d'eau. Elle renifle tout. J'ai pris rdv pour un scanner car le veto a fait prise de sang et rien ne justifie cela. Pour lui c'est tumeur au cerveau ou vasculaire .. j ai vraiment super peur car avec le travail mes chiennes sont seules quelques heures le temps que mes parents viennent les récupérer avec leur gentillesse de subir ca. Svp pouvez vous me rassurer sur ces effets indésirables.. je ne reconnais plus ma chienne elle boit bien et elle mange super bien d'ailleurs ca elle ne manque pas de chiner et plus que d'habitude. Là, après ce genre de crise.. elle dort et dans la nuit elle va se réveiller et marcher 45min puis va revenir dormir. Merci beaucoup .

    Réponse du vétérinaire expert :
    Bonjour, Suite à une crise, l’animal rentre en phase post-ictale (dernière phase de la crise). Il s’agit d’une phase de récupération consécutive à l’épuisement cérébral provoqué par la crise. Dans la plupart des cas, elle se manifeste par un état de fatigue et de prostration, de confusion. Le chien peut aussi être désorienté, anxieux voire parfois agressif. D’autres chiens vont présenter une faim et une soif augmentées. Parfois, l’épuisement cérébral suite à la crise peut être plus important et engendrer des troubles de la locomotion et de l’équilibre, voire une cécité temporaire. Selon les chiens cette phase peut durer quelques minutes à plusieurs jours, à noter que cette phase n’est pas non plus systématique. En phase post-icale, il convient d’assurer la sécurité de l’animal pour éviter qu’il ne se blesse et lui laisser le temps de récupérer calmement sans le stimuler en lui offrant un contact rassurant s’il en exprime le besoin. Retrouvez notre infographie sur les différentes phases d’une crise Par ailleurs, la mise en place des traitements antiépileptiques peut s’accompagner d’effets secondaires qui, le plus souvent, rétrocèdent avec le temps (compter 15 jours à 1 mois en général) : fatigue, sédation, troubles de l’équilibre, augmentation de l’appétit, augmentation de la prise de boisson… Il est vraiment important de rester en étroite relation avec votre vétérinaire en période d’initiation de traitement afin de s’assurer que votre animal réponde bien au traitement et le tolère correctement. Des ajustements sont parfois nécessaires au début. En cas d’effets secondaires liés à un traitement antiépileptique, il est recommandé de faire une déclaration de pharmacovigilance afin de permettre aux instances réglementaires de suivre la fréquence d’apparition des effets secondaires. Nous vous invitons à remplir le formulaire de pharmacovigilance qui vous allez recevoir. Ne perdez pas espoir et restez bien en contact de votre vétérinaire qui reste votre meilleur conseiller.
1 2 3 69