Vos questions

actus_img_011

Nous sommes à votre écoute

Vous recherchez plus d'informations pour bien soigner votre animal de compagnie, contactez un de nos vétérinaires experts pour être rassuré. Utilisez cet espace pour poser vos questions, notre équipe vous répondra sous quelques jours. Pour toute urgence, contactez votre vétérinaire ou un service d'urgences vétérinaires. Pour rappel, ce site n'a pas vocation à remplacer une consultation vétérinaire, ni à émettre un quelconque jugement sur d'éventuels traitements. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller. 
  • Question envoyée par Edith - 13/09/2021

    Bonjour, Mon chien Rex fait des crises. Il est tranquille et d'un coup, il se lève remonte une patte raide et ensuite les autres pattes. Il a le regard évasif, mais il comprend, la queue entre les jambes. Il est lucide. Quand je suis allé au vétérinaire, elle ma dit que cela étais une hernie dyscale cervicale, mais il a aucune douleur. Je pense que cela serais plus de l'épilepsie. suite au médicament et du repos cela ne est moins intense mais il fait des crises de la même façon quand même et j’attends pour un rendez-vous pour la suite car je ne sais pas trop quoi en penser. J'aimerais que vous me recommandiez ce que je devrais faire le plus vite et comment bien le faire. Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les symptômes d’un animal familier sont parfois compliqués à interpréter étant donné qu’ils ne sont pas forcément significatifs d’une maladie et malheureusement pour nous humains, les animaux ne peuvent verbaliser leurs sensations. Il existe en effet des crises convulsives partielles qui peuvent être plus difficiles à reconnaître que des crises convulsives généralisées. Elles peuvent se manifester par des contractions musculaires et des mouvements répétés d’un seul membre, des contractions musculaires de la face, des mâchonnements, une hypersalivation…Elles peuvent s’accompagner de modifications du comportement : baisse de la vigilance, peur, agressivité, hallucinations avec attaque d’objets virtuels ou chasse de mouches imaginaires (fly-biting), aboiements ou vocalises, tournis, course sans but, isolement ou recherche de contact avec son maître, … Le diagnostic peut donc être difficile et peut nécessiter la réalisation d’examens complémentaires afin de le confirmer et si c’est le cas d’en trouver la cause. Faites confiance à votre vétérinaire et pensez à filmer votre animal. En effet, plus votre vétérinaire aura d’informations (vidéo des crises, effets des médicaments, examens complémentaires, rapports des propriétaires,…), plus celles-ci lui permettront de l’aider dans son diagnostic définitif, parfois long à être posé malheureusement.
  • Question envoyée par Claude - 07/09/2021

    Mon malinois de 6 ans 1/2 à un traitement xxx 60g ,2 cp le matin à 7 heures15 et 2cp et demi le soir. Vendredi dernier,j ai oublié de donner son traitement,je lui ai donné 1 heure et demi après. Samedi soir à 23 heures 30 ,j ai eu plusieurs crises. Est ce le décalage de son traitement qui a pu provoquée les crises ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Concernant la prise du traitement médicamenteux, décalée exceptionnellement de 1h30, et la survenue de 3 crises épileptiformes 24h plus tard chez votre chien Malinois, la probabilité d’un lien entre les 2 est très faible. En effet, si les crises s’étaient déclenchées le soir même de la prise décalée, il y aurait pu avoir un lien (minime mais possible sur certains chiens très sensibles). Je vous invite à lire notre article ici : http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chien/traitement-des-chiens-epileptiques/pour-un-passage-en-douceur-a-lheure-dete/ Bien-sûr, cela sous-entend que lors de la journée du samedi, votre chien a bien reçu son traitement aux heures habituelles. Ainsi, il serait sans doute intéressant de reprendre contact avec votre vétérinaire afin de refaire un contrôle clinique et sanguin pour rechercher une autre origine à ces 3 crises consécutives. Espérant que l’état de santé de votre Malinois se stabilise rapidement,
  • Question envoyée par Marie - 07/09/2021

    Mon labrador iber a des difficultés à uriner, aucune cause mécanique a ce jour Avant de pousser les examens scanner etc ce pourrait il être un problème neurologique ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    La dysurie (c’est-à-dire une anomalie au niveau de l’évacuation des urines) peut avoir de nombreuses explications chez un chien mâle : inflammation, infection, mécanique (calculs urinaires, problèmes de prostate, …), cause neurologique, tumeur, …. Il est difficile pour nous de vous aider d’avantage dans le diagnostic, excepté vous confirmer l’existence de troubles neurologiques avec pour conséquence, une atteinte urinaire. Seul votre vétérinaire qui connaît bien votre animal est à même d’établir un diagnostic. N’hésitez pas à lui faire part de vos questions et de vos doutes.
  • Question envoyée par Céline - 31/08/2021

    Mon chien a 4 ans et fait des crises d'épilepsie 1 fois par mois. Il a un traitement que le vétérinaire lui a prescrit (barbiturique) il m'a dit qu'il fallait lui augmenter les doses mais je n'y tiens pas il dort déjà beaucoup. Puis-je associer a son traitement un traitement homéopathique et savoir si il n'y a pas de risque ? merci de votre réponse.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Bonjour, Vous pouvez utiliser les traitements homéopathiques en supplément des traitements allopathiques. Il n’y a pas de contre-indication spécifique. Néanmoins, nous vous conseillons d’en discuter avec votre vétérinaire afin d’échanger, vous comme lui, sur l’objectif thérapeutique à atteindre et sur le seuil maximal d’effets secondaires des traitements que vous acceptez, les résultats de contrôle sanguin des traitements, etc. afin qu’il comprenne votre avis d’une part mais qu’il puisse aussi vous expliquer sa démarche thérapeutique d’autre part. Il n’est peut-être pas évident de le contacter plus longuement (étant donné l’emploi du temps souvent chargé des soignants), mais vous pouvez aussi essayer de prévoir un RDV de consultation dédié à cet échange (par l’intermédiaire de la/le secrétaire), ce qui pourra être bénéfique pour la suite de la prise en charge de votre petit bouledogue. Nous espérons que vous puissiez trouver une solution thérapeutique optimale.
  • Question envoyée par Virginie - 23/08/2021

    Bonjour. Ma chienne a commencé par une syncope dû a une allergie ( gonflement) 3mois après une nouvelle syncope sans justificatif… 1semaine après crise épilepsie a 15h.puis 20h.puis 00h30.puis le lendemain 10h x2 d'affilée en 5sec d'espace idem a 19h30 . 2eme syncope et le veto m'a prescrit de l'oxygene pour le cerveau. 1ere crise épileptique 1semaine après, le veto m'a prescris des barbituriques. Donc prise a 19h hier et crise a 19h15-30 . Depuis plus rien mais elle a des effets indésirables a la pelle ! Elle fait comme des crises mais sans perdre connaissance et se redire. Elle fait des aller retour 30 a 40min. Halète .. pleure et me suit partout et fouille partout comme si elle ne savait pas où elle était. Elle ne me reconnait pas ni même l'autre chienne . Quand je m'approche elle a peur et recule. Soucis de vu et d'ouïe aussi même si elle est légèrement sourde mais là c'est pas loin du complet. En gros elle est désorientée et tombe. Meme dans sa gamelle d'eau. Elle renifle tout. J'ai pris rdv pour un scanner car le veto a fait prise de sang et rien ne justifie cela. Pour lui c'est tumeur au cerveau ou vasculaire .. j ai vraiment super peur car avec le travail mes chiennes sont seules quelques heures le temps que mes parents viennent les récupérer avec leur gentillesse de subir ca. Svp pouvez vous me rassurer sur ces effets indésirables.. je ne reconnais plus ma chienne elle boit bien et elle mange super bien d'ailleurs ca elle ne manque pas de chiner et plus que d'habitude. Là, après ce genre de crise.. elle dort et dans la nuit elle va se réveiller et marcher 45min puis va revenir dormir. Merci beaucoup .

    Réponse du vétérinaire expert :
    Bonjour, Suite à une crise, l’animal rentre en phase post-ictale (dernière phase de la crise). Il s’agit d’une phase de récupération consécutive à l’épuisement cérébral provoqué par la crise. Dans la plupart des cas, elle se manifeste par un état de fatigue et de prostration, de confusion. Le chien peut aussi être désorienté, anxieux voire parfois agressif. D’autres chiens vont présenter une faim et une soif augmentées. Parfois, l’épuisement cérébral suite à la crise peut être plus important et engendrer des troubles de la locomotion et de l’équilibre, voire une cécité temporaire. Selon les chiens cette phase peut durer quelques minutes à plusieurs jours, à noter que cette phase n’est pas non plus systématique. En phase post-icale, il convient d’assurer la sécurité de l’animal pour éviter qu’il ne se blesse et lui laisser le temps de récupérer calmement sans le stimuler en lui offrant un contact rassurant s’il en exprime le besoin. Retrouvez notre infographie sur les différentes phases d’une crise Par ailleurs, la mise en place des traitements antiépileptiques peut s’accompagner d’effets secondaires qui, le plus souvent, rétrocèdent avec le temps (compter 15 jours à 1 mois en général) : fatigue, sédation, troubles de l’équilibre, augmentation de l’appétit, augmentation de la prise de boisson… Il est vraiment important de rester en étroite relation avec votre vétérinaire en période d’initiation de traitement afin de s’assurer que votre animal réponde bien au traitement et le tolère correctement. Des ajustements sont parfois nécessaires au début. En cas d’effets secondaires liés à un traitement antiépileptique, il est recommandé de faire une déclaration de pharmacovigilance afin de permettre aux instances réglementaires de suivre la fréquence d’apparition des effets secondaires. Nous vous invitons à remplir le formulaire de pharmacovigilance qui vous allez recevoir. Ne perdez pas espoir et restez bien en contact de votre vétérinaire qui reste votre meilleur conseiller.
  • Question envoyée par Alexia - 13/08/2021

    Mon chien de 10 ans a été diagnostiqué épileptique depuis Mai (pas d'autres causes trouvées après examens). Il est sous traitement, traitement qui vient d'être revu à la hausse suite à une série de crises le WE dernier (7 crises en 36h). Il est actuellement très émotif (il pigne et hurle parfois). Je n'ose pas donner le nom du traitement parce qu'il semble que ce ne soit pas autorisé mais il s'agit du traitement mis sur le marché au début des années 2010. Est-ce que son émotivité peut être due au changement de dosage et va potentiellement s'atténuer ? Ou est ce que ça peut être la conséquence de (déjà..) 3 séries de crises depuis fin Mai ? Merci de votre aide et merci pour cette appli qui nous aide à consigner ses crises.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Bonjour, ce changement de comportement que vous décrivez peut être lié aux crises mais aussi être d’origine comportementale. Une augmentation d’émotivité n’est pas décrite dans les effets secondaires des anti-épileptiques et des modifications comportementales peuvent parfois apparaître (apathie, hyperactivité, polyphagie, désorientation, etc…) mais c’est plutôt lors de la mise en place du traitement initial. Dans tous les cas je vous invite à en parler à votre vétérinaire traitant qui est le mieux placé pour vous conseiller.
  • Question envoyée par Olga - 13/08/2021

    Notre chienne (19kg, 1 an 1/2) vient d’être diagnostiquée épileptique essentielle. Elle a fait un état de mal où elle a enchaîné 6 crises dans la même journée, de plus en plus rapprochées, la dernière devant le veto qui lui a administré du XXX et l’a gardé en observation 24h. On a récupéré notre chienne, qui est sous xxx 50mG et xxx 2,5mg matin puis soir. Elle est méconnaissable : Elle ne cesse de tourner en rond (se couche/dort moins de 4h par jour). Elle gémit fréquemment. Elle traîne des pattes arrières comme si elle était légèrement paralysée. Elle est hyper gauche. Elle semble avoir désappris toute son éducation. Est-ce normal ? On est inquiet qu’elle dorme si peu surtout. On doit arrêter le xxx dans qqs jours.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Bonjour, nous comprenons votre inquiétude. Les antiépileptiques vétérinaires sont des molécules très sûres d'emploi rassurez-vous. Chez certains animaux, ils peuvent avoir des effets indésirables (cela reste rare), le plus souvent non graves et qui disparaissent généralement en 2 semaines à 1 mois. Ces effets indésirables sont bien sûr liés au mode d'action des antiépileptiques. Pour éviter qu'une crise ne se déclenche, il faut diminuer l'excitabilité des neurones. C'est pour cela que l'animal peut être moins vif, plus fatigué en début de traitement, il peut présenter de l’ataxie (comme vous semblez observer chez votre chienne qui traine les pattes) et même parfois de l’hyperactivité. En général, l'animal s'y accoutume et retrouve un état normal. Ces changements de comportement sont un effet normal de l'antiépileptique, cela ne doit pas vous faire arrêter le traitement. Sachez que l'efficacité du traitement s'obtient pleinement au bout de 15 jours à 2 mois et que probablement le traitement devra être réajusté au cours de la vie de votre chienne N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire en cas de doute ou de question.
  • Question envoyée par Alix - 12/08/2021

    Ma chatte de 4 ans vient de déclarer son épilepsie depuis mai 2021. Les crises étaient seulement faciales et les vétérinaires ont mit beaucoup de temps à comprendre ce qu'elle avait. La période qui a suivit à été très difficile, on pense même qu'elle a perdue l'odorat à la suite de ces multiples crises à répétition. Aujourd'hui elle prend un traitement, toutes les 12 heures. Or, cette situation est vraiment très handicapante, nous demandant une organisation qu'il nous ai parfois impossible de tenir. Je voulais savoir si une solution pouvait se présenter à nous. Nous ne voulons pas la faire euthanasier, ni l'abandonner à la SPA qui de toute manière, la fera piquer c'est sûr. Merci d'avance pour votre réponse.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Bonjour, je comprends bien que la prise en charge de l’épilepsie de votre chatte soit compliqué. Une des clés du succès d'un traitement antiépileptique est l'observance du traitement (la régularité d'administration du traitement). Certains traitements peuvent tolérer plus de souplesse que d'autres. Confiez vos interrogations à votre vétérinaire, il pourra, en fonction de vos contraintes, vous prescrire le médicament le mieux adapté. La découverte de l'épilepsie de son animal est toujours très angoissante. Il faudra du temps et de la persévérance pour réussir à stabiliser l'épilepsie. Beaucoup de courage à vous !
  • Question envoyée par Aude - 03/08/2021

    On vient d'apprendre (après trois convulsions depuis samedi dernier) que notre chat de 15 (en parfaite santé) était épileptique. Notre vétérinaire pensait au départ qu'il s'agissait d'un avc. Il était donc sous Comprimé Comprimé - Vincamine, Papavérine, Dioxyde de titane était adapté pour un traitement de l'épilepsie.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Le Comprimé Comprimé - Vincamine, Papavérine, Dioxyde de titanet est un traitement pour la gestion des troubles cérébraux liés à l'hypoxie cérébrale chez l'animal sénescent (ce qui est peut-être la situation dans laquelle se trouve votre chat au vu de son âge).Le Comprimé Comprimé - Vincamine, Papavérine, Dioxyde de titane agit sur le flux sanguin et l'oxygénation du tissu nerveux central. Ce médicament n'est pas directement indiqué pour l'épilepsie, cependant certains cas de syndrome épileptifome chez l'animal âgé peuvent être associés à une hypoxie cérébrale. Il est donc fortement conseillé de contacter votre vétérinaire traitant pour avoir plus d'explication sur le choix du traitement dans le cas particulier de votre chat.    
  • Question envoyée par Sandra - 27/07/2021

    Mon chien est sous bithérapie phénobarbital et bromure de potassium Avec du benzodiazépines en ce moment. Est ce que demi-produit 20gm est compatible avec benzodiazépines svp J ai oublier dire à la vétérinaire de vacances.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Je ne suis pas sûr de bien comprendre la question. Votre animal est sous bithérapie phénobarbital et bromure de potassium. L’ajout de benzodiazépines peut être indiqué ponctuellement en urgence afin de stopper une crise trop intense et en concertation avec votre vétérinaire. Il est très important de transmettre toutes les informations de traitement, au sujet de l’évolution des crises de votre chien à votre vétérinaire et de ne pas pratiquer d’ajustement de traitement sans son accord au risque de voir apparaître des effets secondaires ou un moins bon contrôle de son épilepsie.
1 2 3 68