Questions sur l’épilepsie du chat

  • Question envoyée par Sabrina - 08/08/2022

    Sous phénobarbital et bromure de potassium depuis avril , avec des crises au début espacées de 3 semaines, notre chien a été mis sous xxx en association du reste du traitement. Seulement depuis les crises se rapprochent , 2 en 48 h , puis 2 en 24 . A chaque fois des grand mal , mais l intensité des crises augmente par rapport au début. Le xxx peut il aggraver les crises au lieu de les traiter ? Comme avoir un effet inverse ? Ponction de LCR faite il y a 3 jours , on attend les résultats.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Je comprends votre inquiétude, elle est tout à fait normale. Sachez qu’il est rare d’obtenir un arrêt complet des crises avec des traitements antiépileptiques. L’objectif est d’arriver à un contrôle optimal des crises en diminuant la fréquence, l’intensité des crises et/ou le temps de récupération après celles-ci. Si votre chien présente une augmentation du nombre de crises depuis l’ajout d’une nouvelle molécule antiépileptique, je vous encourage à consulter rapidement votre vétérinaire traitant. En fonction de l’état clinique de votre chien, plus ou moins associés aux résultats de ses examens complémentaires, votre vétérinaire pourra ajuster son traitement. Pour rappel, voici nos conseils à suivre lorsqu’une crise survient sur votre animal : les conseils « GPS »
    • G : Garder son calme. La crise va s’arrêter rapidement et spontanément. Votre animal ne souffre pas.
    • P : Protéger. Assurez-vous que votre animal ne peut pas se blesser. Eloigner les enfants et les autres animaux s’il y en a.
    • S : Surveiller. Si d’autres crises apparaissent et/ou se succèdent très rapidement sans que votre animal n’ait le temps de récupérer, contacter en urgence un vétérinaire.
  • Question envoyée par Lotfi - 04/08/2022

    Mon chat fait des crises convulsives maintenant a l’age de 6 ans après avoir contracté des calculs rénaux et deux anesthésies de suite est ce qu’il peut s’en sortir.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Je comprends votre inquiétude vis-à-vis de la santé de votre chat. Malheureusement, il me sera difficile de vous répondre avec précision. En effet, il faut savoir qu’il existe plusieurs grandes causes de l’épilepsie, notamment responsable de crises convulsives chez le chat :
    • L’épilepsie réactive, secondaire à une anomalie métabolique sanguine ou à une intoxication.
    • L’épilepsie structurale, secondaire à une lésion cérébrale (malformation, inflammation, tumeur bénigne ou non, etc), identifiable par la réalisation d’examens d’imagerie médicale (IRM ou scanner).
    • L’épilepsie essentielle, sans raison identifiable, mais qui ne peut être « diagnostiquée » que par exclusion des autres causes.
    Je vous recommande vivement de consulter rapidement votre vétérinaire, afin qu’il puisse examiner votre chat et vous donner tous les conseils nécessaire. En fonction de l’origine des crises convulsives et des affections concomitantes que peut présenter votre chat, votre vétérinaire pourra lui proposer un traitement adapté, et pourra vous informer sur son pronostic si cela est possible. En cas de crises convulsives, gardez votre calme, la crise va s’arrêter rapidement et spontanément. L’animal ne souffre pas. Ensuite, le plus important est de protéger votre chat pour éviter qu’il ne se blesse pas. Gardez-le sous surveillance pour vérifier si d’autres crises apparaissent et/ou se succèdent très rapidement, auquel cas vous pourrez appeler en urgence votre vétérinaire ou un vétérinaire de garde.
  • Question envoyée par Shanaz - 02/08/2022

    Je vous contacte pour savoir sil existe un traitement de choc pour les chiens épileptique ? Pour un chien de 29kg?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Dans un premier temps, il est important d’identifier l’origine des crises d’épilepsie de votre chien. On distingue trois grandes origines d’épilepsie : l’épilepsie réactive secondaire à une anomalie sanguine (dysfonctionnement organe autre que le cerveau tel que le foie), l’épilepsie structurale secondaire à une anomalie dans le cerveau (malformation, inflammation, masse…) et l’épilepsie idiopathique sans cause identifiée (diagnostic d’exclusion après élimination des autres causes). Pour plus de détails sur les origines de l’épilepsie chez le chat, nous vous invitons à parcourir notre article sur le sujet : http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chien/origines-et-symptomes-de-lepilepsie-canine/dou-vient-lepilepsie-du-chien/ Pour déterminer l’origine de l’épilepsie, des examens complémentaires sont nécessaires comme un bilan sanguin complet et un examen d’imagerie médicale (IRM ou scanner). En fonction des résultats, votre vétérinaire pourra initier un traitement adapté à votre chien. Il est important de comprendre que l’épilepsie est une maladie chronique nécessitant un traitement médical à réadapter au cours de la vie de votre animal. Le traitement n’étant pas curatif, l’objectif est d’arriver à un contrôle optimal des crises en diminuant la fréquence, l’intensité des crises et/ou le temps de récupération après celles-ci. Néanmoins, lors de crises convulsives prolongées et rapprochées, un traitement anticonvulsivant d’urgence peut être proposé par votre vétérinaire. Je vous invite donc à consulter votre vétérinaire afin de déterminer l’origine de l’épilepsie de votre chien, et ainsi pouvoir initier le traitement le plus adapté pour lui.
  • Question envoyée par Emy - 02/08/2022

    Ma chienne vient de changer de traitement, elle est passée sous xxx. Sur la notice s'est noté "donner à jeun". Puis je donner le cachet puis sa nourriture dans la foulée ? Ou faut il attendre un certain temps entre la prise du cachet et sa gamelle ? Les médicaments et gamelle sont donnés matin et soir.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Malheureusement nous n’avons pas la possibilité de vous apporter des précisions concernant le traitement médical actuel de votre chien. En effet, toute question ou précision à propos d’un traitement (posologie, moment d’administration, interaction médicamenteuse, etc) nécessite l’avis médical du vétérinaire qui a prescrit le traitement concerné à votre animal. Ainsi, je vous encourage à contacter votre vétérinaire pour qu’il puisse répondre à votre question.
  • Question envoyée par Léa - 02/08/2022

    Je comprends vos doutes et inquiétudes vis-à-vis de l’épilepsie de votre chienne. Il existe trois grands types de causes d’épilepsie chez le chien : L’épilepsie réactive, secondaire à une anomalie métabolique sanguine ou à une intoxication. L’épilepsie structurale, secondaire à une lésion cérébrale (malformation, inflammation, tumeur bénigne ou non, etc), identifiable par la réalisation d’un Scanner ou […]

    Réponse du vétérinaire expert :
    Je comprends vos doutes et inquiétudes vis-à-vis de l’épilepsie de votre chienne. Il existe trois grands types de causes d’épilepsie chez le chien :
    • L’épilepsie réactive, secondaire à une anomalie métabolique sanguine ou à une intoxication.
    • L’épilepsie structurale, secondaire à une lésion cérébrale (malformation, inflammation, tumeur bénigne ou non, etc), identifiable par la réalisation d’un Scanner ou d’un IRM.
    • L’épilepsie essentielle, sans raison identifiable, qui ne peut être « diagnostiquée » que lorsque les autres causes sont bien écartées. (On parle de diagnostic d’exclusion.)
    L’intérêt d’identifier l’origine de l’épilepsie de votre animal est de pouvoir traiter la cause de l’épilepsie si cela est possible, et ainsi adapter plus précisément les traitements. Bien qu’une épilepsie essentielle peut parfois être plus probable chez certaines races prédisposées, une cause structurale ne peut jamais être exclue, quelque que soit l’âge ou la race de l’animal. Pour vous aider, je vous invite également à lire notre article « Quand et pourquoi faire un scanner ou un IRM à mon chien épileptique ? » via le lien suivant :  http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chien/la-consultation-chez-le-veterinaire/quand-et-pourquoi-faire-un-scanner-ou-une-irm-a-mon-chien-epileptique/ Sachez qu’il est rare d’obtenir un arrêt complet des crises avec un traitement antiépileptique. L’objectif recherché est avant tout un contrôle optimal des crises, avec une diminution de la fréquence et de l’intensité des crises, ainsi qu’un temps de récupération plus rapide post-crise. Là encore, je vous encourage à lire notre article concernant l’objectif thérapeutique d’un traitement antiépileptique via le lien suivant : http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chien/traitement-des-chiens-epileptiques/objectif-therapeutique-de-la-mise-en-place-du-traitement/ N’hésitez pas également à discuter avec votre vétérinaire concernant les crises de votre chienne, son traitement actuel, et des possibles examens complémentaires à réaliser pour confirmer ou non  l’hypothèse d’une épilepsie essentielle.
  • Question envoyée par Lea - 01/08/2022

    J'ai adopté une chienne, elle a à peine un an. Elle est sous Phenobarbital depuis 1 mois 25mg 1,5 le matin et 1,5 le soir. Pendant 3 semaines, les crises n'ont pas été visibles. Depuis 1 semaine elle se remet à en faire une tous les jours et hier soir crises à répétition, un enfer!Je l'ai emmené en urgence à la clinique pour stopper la crise. Ça a été difficile. J'hésite à faire un scanner car c'est sûrement de l'épilepsie essentielle. Prise de sang et réajustement du traitement pour le moment, sans savoir si cela marchera ou non. Que me conseillez vous ?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Je comprends vos doutes et inquiétudes vis-à-vis de l’épilepsie de votre chienne. Il existe trois grands types de causes d’épilepsie chez le chien : - L’épilepsie réactive, secondaire à une anomalie métabolique sanguine ou à une intoxication. - L’épilepsie structurale, secondaire à une lésion cérébrale (malformation, inflammation, tumeur bénigne ou non, etc), identifiable par la réalisation d’un Scanner ou d’un IRM. - L’épilepsie essentielle, sans raison identifiable, qui ne peut être « diagnostiquée » que lorsque les autres causes sont bien écartées. (On parle de diagnostic d’exclusion.) L’intérêt d’identifier l’origine de l’épilepsie de votre animal est de pouvoir traiter la cause de l’épilepsie si cela est possible, et ainsi adapter plus précisément les traitements. Bien qu’une épilepsie essentielle peut parfois être plus probable chez certaines races prédisposées, une cause structurale ne peut jamais être exclue, quelque que soit l’âge ou la race de l’animal. Pour vous aider, je vous invite également à lire notre article « Quand et pourquoi faire un scanner ou un IRM à mon chien épileptique ? » . Sachez qu’il est rare d’obtenir un arrêt complet des crises avec un traitement antiépileptique. L’objectif recherché est avant tout un contrôle optimal des crises, avec une diminution de la fréquence et de l’intensité des crises, ainsi qu’un temps de récupération plus rapide post-crise. Là encore, je vous encourage à lire notre article concernant l’objectif thérapeutique d’un traitement antiépileptique. N’hésitez pas également à discuter avec votre vétérinaire concernant les crises de votre chienne, son traitement actuel, et des possibles examens complémentaires à réaliser pour confirmer ou non l’hypothèse d’une épilepsie essentielle. Bien à vous, et douces caresses à votre chienne.
  • Question envoyée par Shanaz - 19/07/2022

    Mon chien a commencé à faire ses crises depuis mai 1 fois ts les 15 jours… Puis ct 12 jours et aujourd'hui il ns fait des crises ts les 2 jours…. On a fait le test du calcium et de la vitamine d…. Il etait sous xxx pour apres les crises. Aujourd'hui notre veto nous conseille de le mettre sous traitement.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Il est recommandé de mettre un animal sous traitement antiépileptique dès l’apparition de 2 crises en moins de 6 mois et surtout dès la première crise chez les races fortement prédisposées à des formes d’épilepsie sévères  et souvent difficiles à contrôler, comme c’est le cas de votre chien. Vous avez un article explicatif ici : http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chien/origines-et-symptomes-de-lepilepsie-canine/quelles-sont-les-races-concernees-par-lepilepsie/    
  • Question envoyée par Mélodie - 19/07/2022

    J'ai le projet de partir vivre à la réunion durant 6mois et j'aimerai emmener mon chien. Il est épileptique, puis-je avoir une dérogation pour qu'il effectue le vol en cabine ou est-il obligé d'aller en soute ? S'il va en soute, cela est-il dangereux pour lui et je ferais mieux de trouver une personne pour le garder durant 6mois (j'avoues que cela n'est pas qqc que je souhaite)

    Réponse du vétérinaire expert :
    Tout d’abord, je vous remercie de l’intérêt que vous nous portez. En règle générale, seuls les chiens et chats de petits gabarits sont autorisés à voyager en cabine, exceptés les chiens d’assistance. Toutefois, je vous conseille de contacter la compagnie aérienne avec laquelle vous souhaitez voyager afin de connaître les modalités exactes de transport des animaux à bord de leur avion. Concernant votre animal épileptique, sachez qu’il peut tout à fait voyager en avion mais certaines précautions sont à prendre : cela nécessitera d’adapter son traitement antiépileptique et de mettre en place une thérapeutique pour limiter le stress durant la traversée. Je vous invite à vous rapprocher rapidement auprès de votre vétérinaire traitant qui vous proposera des solutions adaptées pour votre chien. N'hésitez pas également à consulter notre article "voyager avec un animal épileptique".
  • Question envoyée par Julien - 19/07/2022

    Bonjour ma chienne Boston Terrier de 5 ans est sous traitement depuis plus de deux ans maintenant. Aujourd’hui, elle a enchaîné 7 crises convulsives (dont 5 qui ont duré 30 secondes même pas. Ça se résume à un machouillage + bave et hop elle se rendort ou alors s’agite un peu) Sur les conseils du véto je lui ai administré 1ml dexxx après la 7eme crise et le traitement à été modulé à la hausse. Je reste toujours autant désespéré à chaque crises et peu importe l’intensité. J’ai beau la mettre dans le noir et limiter les nuisances, je pensais qu’après la 1ere crise du matin je serai écarté d’autres crises. Ma question, au bout de combien de crises dans une même journée, alors que le traitement semble bon, il faut que je m’inquiète ?(plus que ce que je peux l’être )

    Réponse du vétérinaire expert :
    Rassurez-vous c’est tout à fait normal d’être inquiet dans cette situation. Il est rare d’obtenir un arrêt complet des crises avec le traitement antiépileptique. L’objectif est d’arriver à un contrôle optimal des crises en diminuant la fréquence, l’intensité des crises et/ou le temps de récupération après celles-ci. Si depuis aujourd’hui votre animal présente une augmentation du nombre de crises par rapport à d’habitude, je vous invite à consulter rapidement votre vétérinaire traitant. Il pourra vous proposer de réaliser un bilan afin de doser les molécules antiépileptiques dans le sang de votre chien et de réajuster le traitement en fonction ou bien d’ajouter une nouvelle molécule au traitement s’il estime que cela est nécessaire. Ne perdez pas espoir des solutions existent.
  • Question envoyée par Jacky - 19/07/2022

    Notre chatte a commencé à faire des crises d'épilepsies lorsqu'elle avait 2 ans et demi, en août 2021. D'abord simplement partielles, avec mouvement incontrôlés de la mâchoire et bave, les crises sont vite devenues totales, avec fortes convulsions + urine. On a fait plusieurs contrôles: prise de sang, checkup du foie, IRM, qui n'ont rien montré, ce qui nous a orienté vers de l’épilepsie idiopathique. Après 6 mois de crises régulières (1 fois par semaine environ), une crise à déclenché une cystite assez sévère. Une fois soignée, on s'est aperçu que les crises avaient complètement disparu: plus une crise pendant 6 mois. Malheureusement, les crises sont revenu récemment en mai, et de nouveau de manière très régulière (une fois par semaine à nouveau). Nous n'avons à priori rien changé aux habitudes de notre chatte, et nous espérions sincèrement que ces crises étaient derrière nous. Étant donné la séquence des évènements (crises régulières pendant 5 mois – cystite soigné – plus de crise du tout pendant 6 mois – crise régulières) nous n'arrivons pas à nous sortir de la tête qu'une autre cause que l'épilepsie idiopathique puisse être à l'origine de notre chatte. Basé sur votre expérience, pensez vous que d'autres examens permettraient d'identifier une autre cause?

    Réponse du vétérinaire expert :
    Je vous remercie de l’intérêt que vous nous portez. Nous comprenons votre inquiétude face à la situation. Pour répondre à votre question, on distingue trois grandes origines d’épilepsie : l’épilepsie réactive secondaire à une anomalie sanguine (dysfonctionnement organe autre que le cerveau tel que le foie), l’épilepsie structurale secondaire à une anomalie dans le cerveau (malformation, inflammation, masse…) et l’épilepsie idiopathique sans cause identifiée (diagnostic d’exclusion après élimination des autres causes). Pour plus de détails sur les origines de l’épilepsie chez le chat, nous vous invitons à parcourir notre article sur le sujet : http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chat/origines-et-symptomes-de-lepilepsie-feline/quelles-sont-les-origines-de-lepilepsie-du-chat/ Il est difficile pour nous de vous donner un avis plus pertinent que celui du vétérinaire qui a consulté votre chatte : la cystite peut être une conséquence de son épilepsie idiopathique. Nous vous encourageons à rediscuter avec lui des différentes possibilités de prise en charge, notamment la mise en place d’un traitement antiépileptique. L’objectif recherché est d’obtenir un contrôle optimal des crises (diminution de la fréquence et de l’intensité des crises). Néanmoins, il est rare d’obtenir un arrêt complet de celles-ci. Pour plus de détails sur les traitement de l’épilepsie chez le chat, nous vous invitons à parcourir notre article sur le sujet : http://www.mon-animal-epileptique.fr/lepilepsie-du-chat/traitements-des-chats-epileptiques/
1 2 3 74