Questions sur l’épilepsie du chien

  • Question envoyée par Martine - 03/07/2020

    Bonsoir, Mon chien fait une fois par mois des crises ;Je désespère J ai envie d arrêté le traitement ;car tous les mois on y a droit ;6 crisax et 2 gardenal et un comprimé pour la thyroïde (par jour). Pour ai final un chien au ralenti..merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    Ne perdez pas espoir et n'arrêtez pas le traitement cela sera bien pire sans. La fréquence d'une crise par mois est acceptable pour un berger australien race fortement prédisposée à l'épilepsie et dont les crises sont parfois dures à endiguer dans les premiers mois de traitement. Mais une fois la bonne thérapeutique trouvée votre chien devrait retrouver toute sa vigueur. Les effets indésirables de sédation sont surement malheureusement lié au nombreux ajustements récents de dosages et devraient s'estomper une fois le bon équilibre trouvé. L'objectif zéro crise est inatteignable et il va falloir se fixer des objectifs de crises mensuelles ou bi mensuelle avec un confort de vie retrouvée. N'hésitez pas à demander à votre vétérinaire de vous référer si besoin à un spécialiste en neurologie qui saura sans doute vous rassurer sur la démarche thérapeutique. Courage tout devrait s'arranger.
  • Question envoyée par Benjamin - 02/07/2020

    Bonjour, je m'interroge concernant les crises d'épilepsie de mon sharpei, suite à un vaccin en janvier 2018 quelques jours plus tard elle nous a fait sa première crise d'épilepsie puis 2-3 les jours suivants. Depuis elle est sous traitement les crises sont plutôt rare même si il lui en arrive d'en avoir, récemment suite a une opération sous anesthésie,dès le lendemain elle nous a fait une crise puis plusieurs autres quelques jours après. Hier nous avons fait un rappel de vaccin et aujourd'hui elle fait de nouveau une crise. Pensez vous qu'un produit injecté lors des vaccins et opération puisse etre a l'origine des crise d'épilepsie ? Merci d'avance pour vos réponses.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les molécules utilisées en anesthésiologie vétérinaire peuvent effectivement avoir un effet sur le seuil de déclenchement des crises convulsives sur un animal épileptique ou prédisposé à l'épilepsie. Mais elles ne sont pas à l'origine de la crise, elles ne sont qu'un facteur favorisant circonstanciel. Quant aux vaccins, ils ont pour but d'engendrer une réaction immunitaire qui vise à défendre l'organisme contre une ou plusieurs maladies données. Cette réaction immunitaire représente un stress pour l'organisme dont les défenses sont stimulées. Tout stress de quelques origines qu'il soit représente un facteur favorisant l'apparition de crises sur un animal épileptique ou prédisposé. L'origine exacte des crises d'épilepsie reste un phénomène de localisation intra cérébrale quoiqu'il arrive.
  • Question envoyée par Marina - 29/06/2020

    Bonjour. Ma chienne husky croisé Labrador de 4 et 1/2 est épileptique depuis très jeune. Son traitement était jusqu'à la semaine dernière Epileptyl mais suite à 3 crise en 1 jour et 1/2 notre vétérinaire lui a prescrit en plus d'Epileptyl, Phenoleptil 100mg 1 matin et 1 le soir pendant 15 jours. Après ces 15 jours on devra passer a 3/4 du cachet. Mais depuis la première prise elle es complètement différente. Elle trébuche facilement, elle a le regard vide, elle n'est plus joueuse ni joyeuse, elle sursaute facilement et elle respire fort. Ça nous fait mal au cœur de la voir. J'ai peur que ce traitement ne lui conviennent pas. Avez-vous des conseils ? Cdl

    Réponse du vétérinaire expert :
    Rassurez vous, en début de traitement, ataxie (pertes d'équilibre qui la font trébucher) et sédation (animal endormi qui ne veut plus jouer, le regard vide) peuvent apparaître, mais ces effets sont habituellement transitoires et disparaissent chez la plupart des animaux traités en quelques jours à quelques semaines. Si ces effets persistent au delà d'un mois, une réévaluation du traitement avec votre vétérinaire s'imposera avec une prise de sang pour contrôler la phénobarbitalémie. La polypnée (respire plus vite ou plus fort) n'est pas un effet indésirable décrit pour le phénobarbital, si cela persiste quelques jours n'hésitez pas à consulter. Sachez que le phénobarbital est la molécule de référence en matière de traitement de l'épilepsie canine. Nous ne pouvons aussi que vous encouragez aussi à effectuer une déclaration de pharmacovigilance avec votre vétérinaire.
  • Question envoyée par Marie - 26/06/2020

    J'ai une lapine de 2 ans et 4mois qui me fait des crises d'épilepsie depuis 1 an suite à une opération de gaz dans l'estomac. La prise de sang est bonne, elle a eu un traitement l'année dernière Panacur, analyse de crottes il y a 1 mois RAS. Depuis 1 mois j'ai commencer le traitement homéopathique "épileptyl" qui diminue ses crises (environ tout les 15 jours) ce qui m'inquiète lors de ses jours de crises, c'est qu'elle peux en faire 4/5/6/7 sur le même journée et le lendemain plus rien.. le retour a la normale. "Epileptyl" je lui donne 1X/Jour. Sur la boîte c'est noté 2X/jour. Est ce que je devrai doubler la dose et lui donner 2X/jour ? Y a-t-il des traitements plus efficaces ? Est ce que la stérilisation peux l'aider à s'apaiser et donc apaiser ses crises ? Merci d'avance pour votre réponse

    Réponse du vétérinaire expert :
    Le fait que votre lapin présente des crises en salves ou cluster est malheureusement sa façon à lui  d'exprimer sa maladie et le but du traitement va être de minimiser le nombre et la fréquence des crises. La présence de convulsions chez un lapin doit immédiatement prendre en compte le risque parasitaire à Encephalitozoon Cuniculi car c'est la cause la plus fréquente de troubles neurologiques chez cette espèce. Le diagnostic passe par une analyse sanguine par sérologie (recherche d'Anticorps) ou mieux pas PCR (recherche de l'ADN du parasite), l'analyse des selles présentant souvent des faux négatifs du fait de l'excrétion intermittente des spores de ce protozoaire. Le traitement passe par l'emploi d'antiparasitaire comme celui que vous avez cité sur des périodes allant jusqu'à 4 semaines, ou des antibiotiques actifs sur le parasite sur aussi de longues périodes. Ces 2 traitements peuvent être associés à des anti inflammatoires pour réduire l'inflammation au niveau du système nerveux. Quant à l'homéopathie elle peut être distribuée 2 fois par jour mais elle peut s’avérer parfois malheureusement insuffisante pour contrôler la maladie et elle n'est souvent qu'un traitement de soutien de la thérapeutique classique. La stérilisation peut réduire le nombre de crises car les hormones peuvent être un facteur stressant et déclencheur mais elle ne les réduira pas totalement car la cause est intra crânienne. Nous ne pouvons donc que vous encourager à consulter votre vétérinaire qui vous orientera peut être sur un spécialiste des NACs afin d'avoir la prise en charge la plus adaptée possible.
  • Question envoyée par Corinne - 25/06/2020

    Bonjour, Je me permets de vous contacter au sujet de ma chienne, Boston Terrier, âgée de 6 ans, atteinte d'épilepsie idiopathique depuis presque 2 ans et sous traitement depuis. Nous avons constaté que certains traitements, autres que ceux donnés dans le cadre de l'épilepsie, tel un anti-vomitif, peuvent lui provoquer des crises plus importantes. Là elle a été mise sous antibiotique et je m'aperçois que des précautions doivent être prises en cas d'antécédents épileptique. Avez-vous connaissance de traitements ou molécules à éviter chez un chien souffrant d'épilepsie ? Merci d'avance pour votre réponse. Cordialement.

    Réponse du vétérinaire expert :
    L'emploi de tout médicament ayant une action directe ou indirecte sur le système nerveux (antiparasitaires, anti vomitifs, certains morphiniques,...) ou dont les molécules passent la barrière hémato méningée (comme certains antibiotiques, anti inflammatoires, ...) peut avoir comme effet indésirable une apparition de symptômes neurologiques comme des convulsions. L'emploi de ces molécules sera donc à faire avec précaution sur votre animal. Il n'existe pas à ce jour et à notre connaissance de liste de médicaments à employer avec précaution sur les animaux épileptiques mais nous pouvons éventuellement penser à constituer cette liste à l'avenir. Ceci fera l'objet d'une évolution de notre site. Nous ne pouvons que vous encourager à regarder avant emploi d'un médicament sur votre animal la rubrique effets indésirables sur la notice et y vérifier l'absence de signes neurologiques. En cas de doute n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, il saura vous renseigner.
  • Question envoyée par Sylvie - 25/06/2020

    Mon chat de 13 ans fait des crises d épilepsie sous traitement epileptyl il n en faisait plus depuis un an donc j avais arrêté et la rebelote une toute les semaines je sais plus quoi faire car il tombe et Uribe partout et les gouttes pas facile à prendre monsieur me dise que faire et pourquoi sa revient pas de stress à la maison aucun changement

    Réponse du vétérinaire expert :
    Le fait que les crises réapparaissent au bout d'une année sont malheureusement le signe de l'évolution de sa maladie, et peu importe la présence ou non de facteurs déclencheurs comme le stress ou tout autre changement. Le fait d'avoir stopper le traitement a probablement facilité le retour des crises et malheureusement les traitements homéopathiques peuvent s’avérer parfois malheureusement insuffisants pour contrôler la maladie et ils ne sont souvent que des traitements de soutien de la thérapeutique classique. Nous ne pouvons que vous encourager à consulter votre vétérinaire afin qu'il examine votre chat et vous propose éventuellement des examens complémentaires afin de le prendre en charge au mieux. Il vous proposera alors un traitement adapté à son cas et à son caractère.
  • Question envoyée par Aurélie - 24/06/2020

    Bonjour, Nous venons de diagnostiquer chez ma catte Kira de 5 ans persan chinchilla de l’épilepsie partielle elle est consciente bave énormément, elle se crispe, fait des soubresauts et si c’est une crise importante elle s’urine dessus ! Elle fait facilement entre 5 minimum et 10 criseS par jour ! Et depuis hier elle est sous traitement donc je dois patienter et espérer que ça s’arrange vraiment ! Mais ma question c’est comment je peux l’aider et gérer ses crises au quotidien ? En effet d’après votre site je dois respecter GPS mais si je ne peux pas la toucher je ne peux pas la sortir de la ou elle est ? De ce fait elle urine aussi sur tout ! Lit canapé niche d’arbre à chat et je ne sais pas quoi faire je ne vais pas l’enfermer ça serait encore plus anxiogène non ? Comment éviter qu’elle fasse pipi lors de ces crises ? Enfin si vous pouviez me dire comment je peux l’aider Au quotidien sans la stresser encore plus Ça m’aiderai beaucoup ! Merci d’avance

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les recommandations GPS sont valables pour les crises d'épilepsie généralisées, pour les crises partielles où l'animal reste conscient et qui sont plus rares, leur comportement à adopter peut changer et s'adapter au cas présent. Votre chat étant conscient, il est manipulable et donc déplaçable s'il urine vous pouvez avoir à disposition des alèses jetables sur lesquelles le placer afin de protéger vos meubles. L'enfermer n'est pas une bonne solution car extrêmement anxiogène, mais réorganiser progressivement son habitat en limitant peu à peu ces zones d’accès pourra aider un peu en pourquoi pas diffusant des phéromones d'apaisement afin de limiter au mieux le stress généré. Au quotidien les changements devront se faire de la façon la plus douce possible et s'il y a la possibilité de ne rien changer du tout c'est encore mieux. La disparition de l'émission d'urine fera partie intégrante de la thérapeutique et devrait s'arranger au fur et à mesure de l'avancée du traitement.
  • Question envoyée par Nathalie - 24/06/2020

    Calin a démarré son nouveau traitement depuis 3 jours, soliphen et keppra Il est comme shooté, très grosse perte d'équilibre et ne tient pas sur ses pattes. Est ce que cet etat va durer longtemps car je suis très inquiète. Merci pour votre aide

    Réponse du vétérinaire expert :
    Rassurez vous, en début de traitement, ataxie (pertes d'équilibre) et sédation (animal endormi) peuvent apparaître, mais ces effets sont habituellement transitoires et disparaissent chez la plupart des animaux traités en quelques jours à quelques semaines. Ces effets sont probablement renforcés par l'emploi d'une bi thérapie, les 2 molécules cumulant leurs effets indésirables. Si ces effets persistent au delà d'un mois, une réévaluation du traitement avec votre vétérinaire s'imposera. Nous ne pouvons que vous encouragez aussi à effectuer une déclaration de pharmacovigilance avec votre vétérinaire.
  • Question envoyée par Sabine - 23/06/2020

    Bonjour mon chien de 5 ans et demi à des crises depuis le 11 février. En moyenne toutes les 3,4 semaines. Et là il fait 3, 4 crises en 24h puis fini jusqu'au mois suivant. Bizarrement cela correspond au cycle menstruel de ma fille. Est-ce que les hormones sexuelles peuvent lui faire avoir des crises d'épilepsie ? Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les chiens ont un odorat bien plus développé que l'être humain et ils sont capables de percevoir des changements endocriniens et chimiques imperceptibles au nez humain dans leur environnement et chez leurs proches. Donc oui, il peut être capable de percevoir ce changement hormonal et tout autre signe de stress chez l'être humain. Bien qu'aucune étude scientifique ne le prouve réellement à ce jour. Comme il est prouvé que le stress des propriétaires est un facteur pouvant déclencher des crises chez un chien épileptique, cette corrélation est parfaitement entendable.
  • Question envoyée par Fabienne - 22/06/2020

    Bonjour j'ai un Spitz nain de 6 ans. Dès demain j'appelle mon vétérinaire car il fait comme des crises de tétanie ou épilepsie. Nous avons adopté récemment une petite spitz de 10 ans qui a eu ses chaleurs. BenJ non castré a été dérangé bien sûr par les chaleurs. Je lui ai mis pour la 1ere fois une pipette Francodex le 25 mai. Sa première crise s'est passé le 6 juin. J'ai changé aussi son alimentation debut mai, il est passé au barf préparé par des spécialistes, il adore. Avant il était a la pâté bio. Il est devenu raide comme du bois, ça a duré au moins 2 mn. Les yeux à me regarder et moi tout doucement je me caressais et Massais. Je n'ai pas paniqué. La crise est venue alors qu'une amie le caressais tout simplement. BenJ a toujours eu tendance aussi à être raide sur ses pattes depuis ces crises il ne monte plus sur son canapé car il doit faire un petit saut pour y aller. Il préfère son panier au sol. Hier le 20 juin il a fait deux crises avec mêmes symptômes. J'aimerai svp votre avis , c'est dur de le voir ainsi. J'ai lu qu'il serait bon de le castrer déjà pour limiter le stress. Sommes un couple 56 ans au calme. J'ai lu également qu'on pouvait les calmer aux fleurs de Bach. Merci infiniment

    Réponse du vétérinaire expert :
    Vous avez bien réagi en ne paniquant pas lors des crises que vous décrivez elles peuvent effectivement s'apparenter à des crises épileptiformes. N'hésitez pas à les filmer si elles réapparaissent afin de les montrer au vétérinaire lors de la consultation, la vidéo pourra se révéler être une aide précieuse vers le diagnostic. La présence d'hormones sexuelles peut faire partie des facteurs déclencheurs de crises mais il y en a bien d'autres. La castration peut parfois effectivement se rendre utile dans le contrôle de la maladie mais elle ne résout pas tout. Son trouble pour monter sur le canapé peut avoir d'autres origines et la consultation permettre d'avoir quelques pistes. Les fleurs de Bach sont réputées anxiolytiques et comme le stress fait partie des facteurs favorisants, leur emploi n'est pas du tout contre indiqué. Par contre elles ne seront qu'une aide au traitement médicamenteux.
1 2 3 51