Vos questions

actus_img_011

Nous sommes à votre écoute

Vous recherchez plus d'informations pour bien soigner votre animal de compagnie, contactez un de nos vétérinaires experts pour être rassuré. Utilisez cet espace pour poser vos questions, notre équipe vous répondra sous quelques jours. Pour toute urgence, contactez votre vétérinaire ou un service d'urgences vétérinaires. Pour rappel, ce site n'a pas vocation à remplacer une consultation vétérinaire, ni à émettre un quelconque jugement sur d'éventuels traitements. Votre vétérinaire reste votre meilleur conseiller. 
  • Question envoyée par Nathalie - 24/06/2020

    Calin a démarré son nouveau traitement depuis 3 jours, soliphen et keppra Il est comme shooté, très grosse perte d'équilibre et ne tient pas sur ses pattes. Est ce que cet etat va durer longtemps car je suis très inquiète. Merci pour votre aide

    Réponse du vétérinaire expert :
    Rassurez vous, en début de traitement, ataxie (pertes d'équilibre) et sédation (animal endormi) peuvent apparaître, mais ces effets sont habituellement transitoires et disparaissent chez la plupart des animaux traités en quelques jours à quelques semaines. Ces effets sont probablement renforcés par l'emploi d'une bi thérapie, les 2 molécules cumulant leurs effets indésirables. Si ces effets persistent au delà d'un mois, une réévaluation du traitement avec votre vétérinaire s'imposera. Nous ne pouvons que vous encouragez aussi à effectuer une déclaration de pharmacovigilance avec votre vétérinaire.
  • Question envoyée par Sabine - 23/06/2020

    Bonjour mon chien de 5 ans et demi à des crises depuis le 11 février. En moyenne toutes les 3,4 semaines. Et là il fait 3, 4 crises en 24h puis fini jusqu'au mois suivant. Bizarrement cela correspond au cycle menstruel de ma fille. Est-ce que les hormones sexuelles peuvent lui faire avoir des crises d'épilepsie ? Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les chiens ont un odorat bien plus développé que l'être humain et ils sont capables de percevoir des changements endocriniens et chimiques imperceptibles au nez humain dans leur environnement et chez leurs proches. Donc oui, il peut être capable de percevoir ce changement hormonal et tout autre signe de stress chez l'être humain. Bien qu'aucune étude scientifique ne le prouve réellement à ce jour. Comme il est prouvé que le stress des propriétaires est un facteur pouvant déclencher des crises chez un chien épileptique, cette corrélation est parfaitement entendable.
  • Question envoyée par Fabienne - 22/06/2020

    Bonjour j'ai un Spitz nain de 6 ans. Dès demain j'appelle mon vétérinaire car il fait comme des crises de tétanie ou épilepsie. Nous avons adopté récemment une petite spitz de 10 ans qui a eu ses chaleurs. BenJ non castré a été dérangé bien sûr par les chaleurs. Je lui ai mis pour la 1ere fois une pipette Francodex le 25 mai. Sa première crise s'est passé le 6 juin. J'ai changé aussi son alimentation debut mai, il est passé au barf préparé par des spécialistes, il adore. Avant il était a la pâté bio. Il est devenu raide comme du bois, ça a duré au moins 2 mn. Les yeux à me regarder et moi tout doucement je me caressais et Massais. Je n'ai pas paniqué. La crise est venue alors qu'une amie le caressais tout simplement. BenJ a toujours eu tendance aussi à être raide sur ses pattes depuis ces crises il ne monte plus sur son canapé car il doit faire un petit saut pour y aller. Il préfère son panier au sol. Hier le 20 juin il a fait deux crises avec mêmes symptômes. J'aimerai svp votre avis , c'est dur de le voir ainsi. J'ai lu qu'il serait bon de le castrer déjà pour limiter le stress. Sommes un couple 56 ans au calme. J'ai lu également qu'on pouvait les calmer aux fleurs de Bach. Merci infiniment

    Réponse du vétérinaire expert :
    Vous avez bien réagi en ne paniquant pas lors des crises que vous décrivez elles peuvent effectivement s'apparenter à des crises épileptiformes. N'hésitez pas à les filmer si elles réapparaissent afin de les montrer au vétérinaire lors de la consultation, la vidéo pourra se révéler être une aide précieuse vers le diagnostic. La présence d'hormones sexuelles peut faire partie des facteurs déclencheurs de crises mais il y en a bien d'autres. La castration peut parfois effectivement se rendre utile dans le contrôle de la maladie mais elle ne résout pas tout. Son trouble pour monter sur le canapé peut avoir d'autres origines et la consultation permettre d'avoir quelques pistes. Les fleurs de Bach sont réputées anxiolytiques et comme le stress fait partie des facteurs favorisants, leur emploi n'est pas du tout contre indiqué. Par contre elles ne seront qu'une aide au traitement médicamenteux.
  • Question envoyée par Nathalie - 22/06/2020

    Bonjour, Calin est épileptique il a un traitement cachet soliphen et keppra en pipette. Je n'arrive plus à lui donner ses médicaments, j'arrivais dans la nourriture et maintenant ça ne marche plus . Avez vous des astuces à me donner car je désespère. Merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    Nous comprenons votre inquiétude concernant l'observance du traitement de votre chat. Les félins ne sont pas les plus coopératifs quand il faut prendre un médicament. Pour les formes liquides, il n'y a pas d'autre moyen que de lui associer un arôme appétant qui lui convient au goût comme par exemple le jus de thon, le miel ou le yaourt. Tout dépend de sa tolérance initiale au liquide utilisé pour aromatiser son médicament. Il faut que celui ci ne lui provoque pas de trouble digestif. Il en va de même pour les comprimés qu'il faut dissimuler dans des substances appétantes comme de la pâtée ou des boulettes d'observance disponible chez votre vétérinaire. Une bonne observance assurera une bonne efficacité du traitement. Faites plusieurs essais pour trouver le goût qui lui conviendra le mieux.Ne perdez pas espoir vous finirez par trouver l'arôme qui lui convient.
  • Question envoyée par Sandra - 19/06/2020

    Bonjour Pouvons nous commencer de l homéopathie avant le traitement Pour moment c est des crises partielles. Merci bonne journee

    Réponse du vétérinaire expert :
    Les traitements type phytothérapie ou homéopathie peuvent s’avérer parfois malheureusement insuffisant pour contrôler la maladie et ils ne sont souvent que des traitements de soutien de la thérapeutique classique. Mais vous pouvez commencer par cette étape et voir l'évolution sur votre Berger Australien. Pensez à bien noter les crises pour vous rentre compte de l'efficacité du traitement en usant pourquoi pas de notre application de suivi.
  • Question envoyée par Sandra - 18/06/2020

    Bonjour Mon chien âgé de 9mois Cela fait deux fois Qu il se met à trembler de la tête Il ne perd pas connaissance On lui parle est-il arrêté Et tous redevient normale Prise de sang est bonne Est ce nécessaire de commencer tous suite le traitement crisax 2 co matin et soir Est ce vraiment ça ? Vas t il pouvoir avoir une vie normale On l emmène courir souvent Et fait de la traction À la base c est un chien qui est actif en permanence Il n’es arrête jamais Pouvez vous m aider

    Réponse du vétérinaire expert :
    Compte tenu des symptômes que vous évoquez qui font penser fortement à des crises partielles, de l'âge et de la race fortement prédisposée de votre chien, l'initiation d'un traitement anti épileptique rapide est fortement recommandé. Le but d'un traitement précoce sur ce type de crise permet "d'endiguer" la propagation des foyers épileptogènes et l'apparition de crise généralisé par effet "feu de broussaille". Rassurez vous de nombreux chiens épileptiques vivent une vie normale avec cette maladie et pratique une activité physique classique.
  • Question envoyée par François Xavier - 18/06/2020

    Bonsoir ! Nous sommes face à un dilemme. Nous sommes une famille de 5 avec 3 enfants de 11 ans, 6 ans et 4 ans, autant vous dire qu'il y a de l'ambiance. Nous avons depuis 1 an et demi une belle femelle Spitz qui est vraiment super même si on a du passer par un éducateur canin pour comprendre certains dysfonctionnements sans doute occasionnés par un mauvaise sociabilisation de l'éleveur… Bref ça va ! Nous sommes sur le point de déménager dans une maison offrant 1600m2 de terrain à la campagne, nous permettant d'envisager un compagnon de jeu pour notre chienne. Nous pensions à un berger shetland pour les traits de caractère et la compatibilité avec les enfants et notre chienne. Nous avons repéré un beau mâle de 6 mois qui est épileptique. Son cerveau a une malformation cérébrale (asymétrie problème d'incurvation au niveau d'un lobe, on n'a pas trop compris). À l'heure actuelle il fait environ une crise tous les mois / 2 mois ou en cas de stress environnemental. Nous sommes prêts à nous occuper d'un chien différent, mais l'éleveuse très intentionnée nous a rapporté que le vétérinaire parle de 3 fois 1/2 comprimé par jour à vie et éventuellement une irm en cas d'aggravation. Nous craignons que de bien s'occuper de ce beau chien excède nos moyens et que les enfants le stimulent trop et éventuellement augmentent les crises. Par ailleurs nous ne savons pas si la situation peut s'aggraver, si l'espérance de vie est réduite etc… Pourriez-vous nous donner votre avis ou nous conseiller sur les questions à poser à l'éleveuse pour éviter de faire un choix que nous pourrions regretter pour le bien-être du chien ? Y a-t-il un risque si le chien fait une crise alors que nous sommes absents ? Merci pour votre temps !

    Réponse du vétérinaire expert :
    Nous comprenons votre inquiétude. Le plus souvent l'épilepsie est une maladie que l'on découvre sur son animal au cours de sa vie et on est contraint de l'accepter. Dans votre cas, il s'agit d'une adoption concernant un animal présentant visiblement une épilepsie structurelle et qui va donc nécessiter une prise en charge tout au long de sa vie. Cette affection peut malheureusement évoluer et raccourcir l'espérance de vie mais il n'y a pas de statistique globale sur ce sujet. Cela reste de l'individuel chaque chien est différent et chaque malformation/épilepsie peut être d'évolution différente. La prise en charge est une contrainte au quotidien certes, mais beaucoup de famille s'en accommode et offre une vie agréable à leur compagnon. De nombreux témoignages vont dans ce sens. Sachez que les crises peuvent arriver à tout moment mais que souvent elles sont courtes et de récupération rapide, elles peuvent passer inaperçues en votre absence. L'adoption d'un animal épileptique est un challenge et il n'y a pas de questions types à poser à l'éleveuse mais il faut se renseigner sur le type originel exact. Il vous faut récupérer le dossier médical complet du chiot afin de savoir à quoi vous vous engagez. Pourquoi ne pas le présenter à votre vétérinaire traitant qui vous connait vous et votre mode de vie, il sera toujours de bon conseil? Bref, il s'agit d'un choix difficile et qui dépend de nombreux facteurs. Vous saurez faire le bon choix.
  • Question envoyée par Tanguy - 16/06/2020

    Bonsoir, Je me permets de vous contacter pour des conseils sur l’epilepsie. Pour vous expliquer rapidement, mon chien, un golden de 7 ans et demi a été diagnostiqué épileptique il y a un an et placé sous Gardenal à la dose initiale de 120mg/j. Cette dose a suffit puisqu’il n’a plus refait de crises depuis un an. Les crises étaient relativement espacés (chien conscient avec perte de tonus musculaire et gueule serré, le tout durant environ 1 minute avant une reprise d’activité normale). Toutefois depuis environ 6 semaines, son comportement a changé, avec une forte apathie, un abaissement du rythme cardiaque et de la fatigue constante, notamment à l’effort. Le vétérinaire nous a refait faire une prise de sang pour connaître les taux de T4. Il en a conclut une hypothyroïdie dû au Phénobarbital Mais les recherches que j’ai effectué montre plutôt qu’ils pourraient s’agir plutôt de résultat faussé par le Phénobarbital plutôt qu’une hypothyroïdie réellement engendrée par le Phenobarbital plutôt qu’une hypothyroïdie réellement engendrée par le médicament. J’aimerai aimé connaître votre avis sur ce point, s’il est réellement possible que le Gardenal engendre les symptômes d’une hypothyroïdie ? Autre point, il nous a prescrit du Bromure associé à de la levetiracetam. Toutefois, vu que le traitement fonctionnait sans aucun souci avant ces 6 dernières semaines, est-il possible de réduire plutôt la dose de Phénobarbital en l’associant avec du Levetiracetam plutôt que de donner une dose de charge de bromure pour compenser le phénobarbital, sachant que mon Veterinaire m’a indiqué que le bromure était voué à être arrêté pour n’avoir à terme que le levetiracetam. Merci de votre retour.

    Réponse du vétérinaire expert :
    Vos questions sont très pertinentes et votre inquiétude est parfaitement justifiée. Effectivement le phénobarbital peut entraîner une réduction des taux sériques de la T4 totale ou de la T4 libre, sans que ceci n’indique nécessairement une hypothyroïdie. Un traitement de substitution de l’hormone thyroïdienne ne devra être instauré que si des signes cliniques de maladie sont constatés et malheureusement c'est ce qui est le cas chez votre Golden. Et là un dilemme se pose pour votre vétérinaire sur l'origine exacte de la baisse de la T4. Est ce le phénobarbital ou alors une hypothyroïdie véritable sur un chien de race prédisposée à cette affection endocrinienne? La seule solution pour en avoir le cœur net est alors de stopper le phénobarbital qui pourtant fait son effet sur les crises d'épilepsie, et d'attendre de voir si la T4 remonte et les signes hypothyroïdie disparaissent. Il faut bien sur dans cet intervalle de temps proposer à votre animal, une solution pour éviter le retour des crises et c'est ce que votre vétérinaire a fait en vous proposant cette bithérapie. J'attire effectivement votre attention sur le fait qu'il ne faut pas stopper de façon abrupte le phénobarbital mais faire un sevrage palliatif sur plusieurs semaines pour éviter un effet rebond. Le but de la dose de charge en bromure est de saturer les canaux ioniques neuronaux de façon rapide car malheureusement à dose normale cela peut prendre environ 2 mois ce qui peut être problématique sur un chien non stabilisé au niveau de son épilepsie.La dose de charge peut parfois si elle est employée avec du phénobarbital, engendré des effets indésirables plus important et donc une plus grande fatigue de l'animal. Les connaissances scientifiques actuelles sur l'usage du lévétiracétam sur les animaux de compagnie sont moins importantes que pour le bromure et le phénobarbital et qui plus est, il ne dispose pas d'une AMM sur le chien (ni le chat). Mais son emploi en monothérapie ou en bithérapie est documenté, par contre son délai d'action global est estimé à 2 semaines et c'est surement ce laps de temps sans molécules efficaces dans le corps de votre animal que veut éviter votre praticien en pratiquant la dose de charge. Pesez "le pour et le contre" avec votre vétérinaire et exposez lui vos craintes concernant votre animal, il saura surement vous comprendre et vous parviendrez ensemble à trouver la solution thérapeutique qui vous convienne le mieux dans cette situation quelque peu épineuse. Tout ira pour le mieux.  
  • Question envoyée par Joana - 15/06/2020

    Bonjour j'aimerais savoir si mon chat qui fait des crises épileptiques peut se reproduire merci

    Réponse du vétérinaire expert :
    Tout dépend de l'origine des crises de votre chat. S'il s'agissait de convulsions d'origines toxiques, il n'y a pas de contre indication à la reproduction. Par contre, s'il agit de convulsions suite à une épilepsie idiopathique ou tout autre type d'origine, la reproduction est fortement déconseillée pour de multiples raisons (dangers pendant la gestation, transmission génétique à la future portée, ...). Parlez en à votre vétérinaire, il saura vous conseiller.
  • Question envoyée par Laura - 15/06/2020

    Bonjour, Ma chienne croisée border collie à 2ans et demi et depuis août elle fait des crises régulièrement (1 par mois environ) En février, 7crises en 24h. on a donc mis en place un traitement (soliphen 1/2 comprimés matin et soir). Avant la prise de sang pour contrôle elle faisait des crises (3 à la suite). Son traitement était donc à chaque fois modifié (soliphen 3/4 comprimé) Puis on est passé à soliphen 1/2 comprimé avec solibrom 1 comprimé. Cela fait 1mois qu'elle a ce dosage. On a donc fait une prise de sang mardi pour contrôle (manque de peau problème avec le lot du réactif donc il fallait la refaire) Mais depuis le soir changement soudain de comportement, elle est shootée, amorphe, perte l'équilibre… Etc elle voit beaucoup mais ne mange plus les croquettes (elle prend par contre avec plaisir jambon ou pâté pour chien) Ses vetos ne comprennent pas d'où ça peut provenir et m'ont conseillé de tenter le diminuer son traitement à 1/2 dose donc 1/2 solibrom et 1/4 soliphen. Aucunes améliorations aujourd'hui donc le veto m'a dit d'arrêter complètement le traitement et voir demain son évolution. Je m'inquiète bcp pour elle je comprends pas ce changement soudain. Auriez-vous une idée, un conseil ? Merci d'avance pour votre réponse

    Réponse du vétérinaire expert :
    Ce changement de comportement et l'apparition des symptômes que vous évoquez est effectivement inquiétant. L'apparition soudaine de ces signes sur un chien déjà sous traitement depuis longtemps et 1 mois post changement des posologies n'est pas en faveur d'une hausse des valeurs plasmatiques mais plutôt en faveur d'un surdosage ponctuel. Par contre s'il n'y a personne susceptible d'avoir donné une dose supplémentaire, l'arrêt ponctuel du traitement fera diminuer les doses sanguines et les signes devraient disparaitre. Si les signes venaient à persister, il faudra alors chercher d'autres causes infectieuses ou inflammatoires neurologiques. Un bilan sanguin afin d'évaluer les taux plasmatiques et d'autres éventuelles anomalies biochimiques permettra rapidement d'orienter le diagnostic. Vos vétérinaires devront aussi rapidement contacter le laboratoire afin d’effectuer une déclaration de pharmacovigilance.